Des journalistes ghanéens arrêtés pour diffusion

0

le Coupe d’Afrique 2021 (CAN 2021) provoque des querelles au sein de la sphère médiatique ghanéenne. Les journalistes de Class Media Group, la société mère d’Accra FM, ont reçu la visite d’agents des forces de l’ordre pour diffuser les matchs du tournoi.

Le lundi 10 janvier 2022, 20 policiers lourdement armés ont fait irruption dans les locaux d’Accra 100.5 FM à Labone, Accra de manière brutale pour arrêter l’animatrice de la station, Nana Ama Agyarko, pour ce qu' »ils ont décrit comme une entrave à leur travail ». et abuser d’un policier.

Après avoir échoué à attraper le présentateur, l’animateur Drivetime de la chaîne, le docteur Kay, a été arrêté par des policiers armés qui ont affirmé qu’il les avait également empêchés de faire leur travail.

La saga a alors commencé trois hommes en civil qui prétendaient être des policiers, ainsi que cinq autres qui prétendaient être des agents du GBC (Société de radiodiffusion du Ghana), est entré à Accra100.5FM et a demandé à la station l’autorisation de diffuser les matchs de la CAN 2021 en cours.

Les hommes ont affirmé que la station n’avait aucun droit de diffuser les matchs. En conséquence, les hommes et certains employés de la gare ont échangé des mots.

L’animatrice de nouvelles Nana Ama Agyarko a soupçonné que les hommes en civil n’étaient pas des policiers, comme ils l’ont affirmé, car l’un d’eux, qui avait des dreadlocks courts, portait une boucle d’oreille et un maillot de bain.

Le monsieur débraillé a montré un Carte d’identité mais couvert la photo et son nom sur l’étiquette. Cela a rendu furieux le présentateur de nouvelles, qui a qualifié l’homme débraillé de « voleur » et « d’imposteur » et lui a demandé de quitter le bureau.

Ces messieurs ont appelé des renforts et 20 policiers lourdement armés ont pris d’assaut les locaux de la station de radio privée basée à Labone pour arrêter Nana Ama Agyarko, la présentatrice des informations du soir, pour avoir insulté un policier.

Incapables d’entrer dans le studio, les agents ont arrêté Docta Kay, qui les avait escortés à l’étage et les avait soignés au poste.

Source: DoingBuzz

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire