Détruit auprès de Chantal Biya, Voici comment le chef du protocole d’Etat lave son honneur au tribunal

    0
    32

    Pointé par un ancien partenaire d’affaires pour trafic d’influence et menaces de mort, le haut-commis de l’Etat a intenté un procès à son contempteur et a remporté la bataille judiciaire.
    Ndame Mbappe Moussinga Alfred, expert immobilier, avait saisi la Première Dame, Chantal Biya, d’une dénonciation au sujet de Simon Pierre Bikélé. Il accusait le chef du protocole d’Etat, son ancien partenaire d’affaires, de menaces de mort et de trafic d’influence sur les magistrats entre autres.

    En effet, relate l’hebdomadaire Kalara du 8 juin 2020, le 29 septembre 2015, l’expert immobilier avait été condamné par le Tribunal de Première Instance de Yaoundé centre administratif à 5 mois de prison avec sursis pendant 3 ans et au paiement des dommages et intérêts de 2,3 millions de FCFA, dans une affaire qui l’opposait déjà à M. Bikélé Simon Pierre. Une décision confirmée par la Cour d’Appel du Centre.

    Ndame Mbappe, qui gérait les travaux des immeubles du proche collaborateur du Chef de l’Etat au quartier Tropicana à Yaoundé, réclamait à ce dernier la somme de 19,9 millions de FCFA. Un montant jugé excessif par le haut commis de l’Etat qui avait donc porté l’affaire devant les tribunaux, accusant l’expert financier de tentative d’escroquerie.

    C’est donc à la suite de cette condamnation que l’expert financier, qui avait saisi la Cour Suprême (la décision reste attendue) va écrire à la Première Dame. Sauf que le chef du protocole d’Etat obtient une copie de la correspondante incriminante. Aussi, décide-t-il de saisir à nouveau la justice, cette fois pour déclarations mensongères.

    Le verdict dans ce second procès a été rendu le 26 mai 2020. Une fois encore, M. Ndame Mbappe a perdu le procès. Il a été condamné à six mois de prison avec sursis et devra payer à Simon Pierre Bikele la somme de 1 million de FCFA au titre de dommages et intérêts. L’expert immobilier a d’ores et déjà interjeté appel auprès de la Cour d’Appel du Centre.


    SOURCE: https://www.w24news.com

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here