Elles bronzent seins nus légalement sur la plage, les gendarmes leur demandent de se rhabiller

    0
    36

    l’essentiel
    Des gendarmes ont demandé à trois femmes qui bronzaient seins nus sur la plage de Sainte-Marie-la-Mer dans les Pyrénées-Orientales de remettre le haut de leur maillot de bain. Aucun texte n’interdit pourtant le topless sur les plages de la commune.

    Elles voulaient bronzer seins nus, elles ont dû se rhabiller. Deux gendarmes réservistes se sont rendus sur la plage de Sainte-Marie-la-Mer dans les Pyrénées-Orientales, jeudi dernier, pour demander à trois femmes qui bronzaient seins nus de couvrir leurs seins.

    Les gendarmes avaient été alertés par une famille dont les deux enfants étaient choqués de voir les trois amies sans le haut de leur maillot de bain.

    Marie, qui a assisté à la scène, raconte à nos confrères de France 3 Pays catalan que les militaires ont demandé aux femmes qui bronzaient seins nus de recouvrir leur poitrine. Ce témoin a alors interpellé les gendarmes : « Je leur ai demandé si, pour eux, bronzer seins nus était une atteinte à la pudeur. Ils m’ont demandé de circuler et ont quitté la plage, juste après mon intervention ». Deux des trois femmes auraient obtempéré, la troisième aurait refusé de cacher sa poitrine, selon l’Indépendant.

    Aucune loi n’interdit de bronzer seins nus en France. Cette pratique n’entre pas dans le cadre de l’article qui punit l’exhibition sexuelle d’un an de prison et de 15 000 euros d’amende. Toutefois, des maires de stations balnéaires ont le pouvoir d’interdire le port du monokini par arrêté municipal. C’est le cas à Paris-plages où une femme en string ou en monokini est passible d’une amende de 38 euros.

    À Sainte-Marie-la-Mer, aucun texte municipal n’interdit d’être seins nus sur la plage, ce que la mairie a confirmé sur sa page Facebook. Elle explique ne pas être à l’origine de l’intervention de la gendarmerie et que le bronzage seins nus pour une femme « n’est en aucun cas une quelconque atteinte à la pudeur et aux bonnes mœurs ». La gendarmerie des Pyrénées-Orientales se refuse à tout commentaire.

    L’attitude des gendarmes a été vivement commentée sur les réseaux sociaux. Des internautes dénoncent « une police des mœurs », une « triste époque » ou un « retour de la pudibonderie chez les jeunes ». Un internaute, qui venait de regarder avec son fils « Le gendarme de Saint-Tropez » se demande s’il n’y a pas eu « une faille spatio-temporelle ».

    c est à ceux que ça dérange de se déplacer sur la plage il devait bien y avoir de la place .

    Ces femmes peuvent déposer plainte contre ces gendarmes pour abus de pouvoir , elles en ont le droit .

    si cette famille fait partie de cette communauté à laquelle la plupart des gens pensent il faudrait demander l’avis de Darmanin puisque que l’on veuille ou non ce monsieur est en partie issue de cette communauté

    . . . Sûrement des gendarmes adjoints ou réservistes, pour ignorer que bronzage seins nus n’est pas illégal


    SOURCE: https://www.w24news.com

    QU’EN PENSEZ-VOUS?

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    [gs-fb-comments]

    [comment-form]

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]