Empoli prêt à gagner en jouant mal, déclare Andreazzoli

0

Empoli et Udinese cherchent à se relancer après un mauvais début de saison

Les deux équipes italiennes, Empoli et Udinese, ont connu leur pire début de saison en Serie A. Empoli a perdu contre Bologne, malgré les efforts de Riccardo Orsolini, tandis qu’Udinese a réussi à arracher un point contre Genoa lors de leur dernier match à domicile. L’entraîneur d’Empoli, Aurelio Andreazzoli, est prêt à redresser la situation de son équipe, même en jouant mal. Il déclare : « Je serais également heureux de gagner en jouant mal. L’accent doit être mis sur l’importance du match et les trois points. Nous essaierons de nous améliorer, comme toujours. Dimanche, nous avons payé pour certaines choses, le résultat était décevant par rapport à ce que nous avons produit. »

Les espoirs reposent sur Tommaso Baldanzi

Tommaso Baldanzi n’a pas été très efficace jusqu’à présent cette saison, mais l’entraîneur espère que son joueur vedette va se reprendre. Il déclare : « Je n’aime pas Baldanzi sur les côtés, mais il peut aussi jouer là-bas. Il a la liberté de se déplacer où il veut, puis l’équipe a besoin d’un équilibre et donc il prend, dans la phase de non-possession, une position utile pour l’équipe. Nous le connaissons tous, il aime errer, et j’aime beaucoup ça. Plus il le fait, plus je suis heureux. »

Un défi difficile pour Empoli face à Udinese

Udinese a remporté trois de ses cinq derniers matchs contre Empoli en Serie A. Andreazzoli est conscient de la menace que représente cette équipe du Nord et espère pouvoir passer à autre chose après cette confrontation, étant donné la trêve internationale qui approche. Il déclare : « Je l’ai toujours aimé et je l’ai toujours craint. Nous jouons un quatrième match en peu de temps, nous pourrons souffler après celui-ci et nous aurons le temps de clarifier nos idées encore plus. Il y a des obstacles entre cela et leur transformation, que l’équipe essaie de surmonter par le travail. L’avenir nous donne l’opportunité d’intervenir. »

Empoli n’a récolté que trois points ou moins lors de ses sept premiers matchs pour la deuxième fois de son histoire en Serie A, ayant été relégué en 2003/04 avec seulement deux points à la même période. Pendant ce temps, Udinese en a quatre, égalant ainsi son pire total à ce stade depuis 1994/95.

Mots clés : Empoli, Udinese, Serie A, début de saison, entraîneur, Tommaso Baldanzi, tactique, équilibre, trêve internationale, points, relégation.

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour: