« Enseignements du dernier rassemblement de l’équipe de France avant la liste pour la Coupe du monde : une attaque bien rodée, une défense perfectible »

0

Les Bleues version Renard ont terminé leur rassemblement d’avril avec une victoire de référence contre le Canada (2-1), après avoir battu la Colombie (5-2). Avec sept buts inscrits en deux rencontres, l’attaque française a brillé lors de cette trêve internationale. Eugénie Le Sommer, meilleure buteuse de cette sélection, a fait son retour et d’autres patronnes offensives ont tenu leur rang, comme Delphine Cascarino et Grace Geyoro. Cependant, la défense tricolore n’a pas donné entière satisfaction, en difficulté face à la Colombie et encore perméable contre le Canada. Hervé Renard tâtonne encore pour trouver la bonne formule.

Hervé Renard a appelé jusqu’à 27 joueuses à Clairefontaine et a fait jouer 20 d’entre elles sur les deux rencontres. Il a précisé que son groupe était encore en construction et qu’il faut pouvoir compter sur beaucoup de joueuses et pas seulement un onze titulaire. « Certaines ne faisaient pas partie de ce groupe mais peuvent encore taper à la porte. Il va y avoir de la concurrence », a-t-il rappelé. Les Bleues ont aussi fait preuve d’une certaine force mentale, portée par les joueuses d’expérience. Elles ont trouvé les ressources pour renverser la situation face à la Colombie et ont résisté au retour du Canada.

La liste pour l’Australie est encore loin d’être faite et la défense pourrait donner le plus de fil à retordre au staff des Bleues. Cependant, l’attaque française a de la qualité devant et sait marquer des buts. Les Bleues ont trois mois pour se préparer avant le Mondial et cultiver leur état d’esprit pour viser le plus haut possible cet été.

Mots clés : Bleues, Hervé Renard, rassemblement, attaque, défense, force mentale, Australie, Mondial, concurrence.

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour: