Examens du BEPC: Voici pourquoi Nalova Lyonga au coeur d’une polémique

    0

    En effet, la ministre des enseignements secondaires parlant au nom du gouvernement affirme que Seules deux absences ont été enregistrées le 5 juin sur les 287?385 candidats au BEPC 2018-2019 au Cameroun dans un communiqué du 13 juin 2019.

    Cette sortie du membre du gouvernement fait suite à une polémique survenue au Cameroun le 5 juin dernier. Ce jour-là, certains médias ont présenté des candidats au Brevet d’études de fin premier cycle (BEPC) déclarant avoir raté certaines épreuves de l’examen à cause du flou autour de la date de la fin du ramadan. Selon ces élèves, ils n’avaient pas pu composer parce que croyant à un jour férié.

    Ce qui est la coutume lorsque se célèbre cette fête musulmane au Cameroun. Mais contrairement aux sources médiatiques, la Minesec assure que son ministère a pu dénombrer deux absences seulement, grâce aux listes quotidiennes des présences des candidats dans les centres d’examens, couplées au listing généré grâce au paiement électronique des frais d’examen.

    «?Ces absences seraient imputables à la mauvaise appréciation, par ces candidats, de la date de la fin du ramadan qui est fixée par les autorités religieuses compétentes?», avoue cependant Nalova Lyonga.

    Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

    [gs-fb-comments]

    [comment]

    [supsystic-newsletter-form id=4]

    Vidéo du jour:



    Laisser un commentaire