Exclusif : Voici comment Edgar Mebe Ngo’o finance secrètement le MRC et la BAS

    0
    18

    Le 1er février 2020 le président du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun, Maurice Kamto a entamé une tournée internationale avec comme point de départ Paris. La rencontre de l’opposant principal de Paul Biya avec ses militants a été d’une grande réussite. Des milliers de Camerounais venus de toute l’Europe ont répondu à l’invitation de leur leader.

    Jamais un leader camerounais n’a jamais été aussi bien accueilli en France. Même le président Paul Biya durant ses beaux jours n’avait pas eu droit à autant de considération de la part de la diaspora camerounaise en France. Au contraire, les derniers souvenirs de l’octogénaire de la France se résumerait certainement aux humiliations à lui infligées par les membres de Brigade Anti-Sardinard, un groupe d’opposants plutôt proche du président Maurice Kamto.
    Si le Meeting de Paris a été une réussite c’est en partie grâce à la forte mobilisation de cette brigade. Selon des éléments audios diffusés par le journaliste camerounais Remy Ngono, cette organisation est financée par l’activiste Sandu Boston résidant en Angleterre. Selon les révélations de la bande audio, cette dernière est la nièce de l’ancien ministre de la défense du Cameroun Edgar Alain Mebe Ngo’o.

    L’homme à qui ses détracteurs attribuaient des prétentions présidentialistes a été arrêté le 09 mars 2019 et placé en détention pour détournement de fonds publics et corruption.

    « Entendu au Tribunal criminel spécial (TCS), accusé de détournement de fonds publics et de corruption, il a donc fini par être incarcéré. Un dénouement prévisible pour ce feuilleton made in Cameroun mêlant tragédie familiale, thriller financier et réseaux françafricains », précise le journal Jeune Afrique.

    L’homme considéré comme le dauphin et successeur naturel de Paul Biya n’aurait jamais dirigé son humiliation. Edgar Alain Mebe Ngo’o se sent trahi et humilié. Durant sa détention à la prison centrale de Kondengui, il aurait croisé le chemin de Maurice Kamto. C’est là qu’il aurait marchandé sa prochaine libération contre un financement de la résistance selon la conversation des deux agents du régime Biya diffusé par Remy Ngono .
    « Elle le fait parce que Mbe Ngoh se sent trahi et ce n’est que normal. Il dit donc que Kamto, « tu n’es pas de mon village mais je vais encore t’élever. Toutes les connexions que j’ai eues en Europe, je vais te mettre en contact et je vais te mettre aussi en possession d’une partie de mon argent pour me venger. En récompense tu me sors de la prison une fois président », peut-on écouter.

    Alain Mebe Ngo’o serait alors appuyé sur sa nièce Sandu Boston qui serait également son bras droit pour financer la résistance contre Paul Biya. « C’était son bras droit, c’est la femme forte de la BAS. C’est elle qui détient l’argent », précise une voix dans l’élément audio.
    Depuis quelques jours, la presse camerounaise révèle que l’état de santé de la femme de l’ancien ministre s’est gravement détérioré. « Bernadette Mebe Ngo’o est entre la vie et la mort à la prison de Konden » selon le site d’informations 237actu.com


    SOURCE: https://bit.ly/2VFi7Qj

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here