Fin du régime Biya : Voici pourquoi Maurice Kamto appelle à un nouveau dialogue national

    0
    29

    Le président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun, Maurice Kamto est très actif sur les réseaux sociaux. Dans une série de tweets, il donne des pistes pour la résolution de la crise anglophone et la crise post-électorale.
    Le virulent opposant au régime de Paul Biya propose pour se faire un comité de haut niveau qui sera appuyé par un sous-comité technique.

    « L’unité de notre peuple et de notre nation est en péril dans le contexte d’incertitudes du moment. Je propose un cadre de résolution de la crise dans le NOSO et de la crise postélectorale comprenant un Comité politique de Haut Niveau, appuyé par un sous-comité technique… », a publié Maurice Kamto.
    Pour se faire, l’avocat et enseignant de droit invite les protagonistes de la crise anglophone à observer sans délai une trêve.

    « Ces mécanismes ont besoin de la communauté internationale sur les plans politique, technique et financier. Je lance un appel pour un cessez-le-feu, même provisoire, à convenir, sans délai, entre les protagonistes du conflit armé avec l’assistance de l’ONU et de l’UA.. ».

    Maurice Kamto réussira-t-il là où Paul Biya a échoué ? Le président du MRC compte s’entourer de la communauté internationale et ainsi que des chefs d’Etat du continent pour atteindre ses objectifs.

    « Le Comité de Haut Niveau sera dirigé par un Président ou ancien Président Africain, assisté par le groupe de sages de l’Union Africaine. De concert avec le Gouvernement camerounais et tous les principaux protagonistes (détenus y compris), œuvrera pour l’arrêt de la violence », explique Maurice Kamto.
    Concernant le sous-comité technique, il sera l’organe qui « élaborera les principaux projets de textes à soumettre aux discussions et à l’approbation du Comité politique, dont un projet de modification de la Constitution ou d’une nouvelle constitution et un projet de modification du Code électoral.

    Ce Sous-Comité technique réunira les partis politiques actifs depuis 5 ans au moins et qui ont réalisé les meilleures performances électorales ; ELECAM ; des ONG à la compétence avérée dans la résolution des conflits, la défense des droits de l’Homme et de la démocratie, conclut Maurice Kamto.

    Avant Maurice Kamto, Paul Biya avait organisé du 30 septembre au 4 octobre 2019, Le Grand Dialogue nationale qui a porté sur la résolution de la crise anglophone. Cette rencontre boycottée par le MRC ( qui avait néanmoins formulé des propositions et préalables, plusieurs leaders du parti étant toujours en détention à l’époque) n’a pas réussi à taire les armes dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest du Cameroun, où plusieurs massacres et exactions sont régulièrement enregistré.

    La crise anglophone a fait des millions de déplacés et personne n’est en mesure de donner les chiffres réels des personnes décédées. Des sources évoquent plus de 12 000 décès liés à cette crise.

    Source: www.camerounweb.com

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here