Football. Didier Deschamps : « Kylian Mbappé n’est pas un robot »

    0
    14

    Deschamps: «Nous avons déjà avec le staff une photo individuelle de chaque joueur, on en saura plus quand on les aura avec nous. Cette disparité sur le plan athlétique va être importante. Faire enchaîner deux matches en trois jours aux joueurs, c’est compliqué. Je ne suis pas là pour prendre des risques. Je ne vais pas prendre des joueurs qui savent qu’ils vont avoir des complications, qui ne sont déjà pas loin d’être sur une jambe. Mais la compétition est là, c’est la Ligue des nations, on va faire en sorte de garder notre esprit compétiteur avec l’envie d’être premier. En vue du report de l’Euro (à juin 2021), les 8 matches programmés d’ici la fin de l’année nous laissent plus de temps pour faire des choses différentes, des associations différentes, des systèmes différents. Ce n’est pas l’idéal quand on veut rester performant mais on doit passer par là car en mars on sera dans la ligne droite et on aura moins de temps.»

    Le sélectionneur Didier Deschamps a dénoncé jeudi le report «surprenant, gênant, embêtant» du match de Ligue 1 entre Lens et le Paris SG au 10 septembre, deux jours après une rencontre des Bleus contre la Croatie. Après sa défaite contre le Bayern Munich (1-0) en finale de Ligue des champions, le PSG a demandé et obtenu, auprès de la Ligue (LFP), du club nordiste et du diffuseur, l’ajournement de son match de reprise, initialement prévu samedi.Mais désormais, le déplacement au stade Bollaert-Delelis s’intercale entre France-Croatie (le 8 septembre) pour les internationaux français Kylian Mbappé et Presnel Kimpembe, et le choc contre Marseille au Parc des princes (le 13).

    «Enchaîner deux matches de haut niveau en trois jours, ça va être compliqué. La décision de mettre ce match Lens-PSG le jeudi est le moins surprenante, pour ne pas dire gênante», a d’abord commenté Didier Deschamps au moment de dévoiler sa liste jeudi. S’il n’a pas voulu «critiquer ou commenter la demande du PSG, avec ses arguments», le sélectionneur s’en est pris au fait que «la Ligue ait pris cette décision sachant qu’avec le calendrier international, on devait jouer la Croatie».

    «Je ne vous fais pas de cinéma, ce n’est pas possible de pouvoir jouer deux matches de très haut niveau en 48 heures, même si le délai légal minimum est respecté», a-t-il dit, avant de charger un peu plus la Ligue de football professionnel.

    Deschamps: «Je ne sais pas, je ne veux pas rentrer dans les détails. Par rapport à Antoine, à voir. Il était content de jouer avec Messi, des fois ça s’est bien passé, des fois moins un peu moins bien, mais l’association n’est pas incompatible. Il a eu une saison un peu compliquée même si cela ne l’a pas empêché d’être décisif.»

    – Pourquoi pensez-vous que je suis quelqu’un d’aussi catégorique ?-Justement, est-ce qu’on pourrait imaginer votre pragmatisme pour un retour de Karim Benzema ?-Ah celle-là je l’attendais, elle est bonne ! Elle est bien amenée, magnifique. Y en a une autre ? (rires) pic.twitter.com/J7qBho1WKS

    Deschamps: «Blaise m’a appelé pour me mettre au courant. Evidemment, il est suffisamment lucide pour savoir que cela complique la situation par rapport à l’équipe de France, ce qui ne veut pas dire qu’il ne reviendra plus. Il reste sélectionnable, mais aujourd’hui la situation a fait que ce n’était pas jouable. Il est en instance de départ, en attente de son permis de travail pour partir cette semaine là-bas, avec des obligations sanitaires. C’est un changement radical pour lui et sa famille, il faut laisser un peu de temps. Il y a de la concurrence, je ne vais pas vous dire que c’est fini, je n’aime pas les positions radicales. On verra au cas par cas, mais la situation devient plus compliquée pour lui par rapport à l’équipe de France.»

    Deschamps: «(Kylian Mbappé) est dépendant d’un collectif. Il a eu ce problème à la cheville (entorse), il est revenu. A partir du moment où tu n’obtiens pas les résultats escomptés (en Ligue des champions), et que tu fais partie des joueurs décisifs, si tu ne l’es pas tu es automatiquement plus critiqué que les autres. Ce n’est pas un robot non plus, il aurait pu faire certaines choses mieux mais en tenant compte du contexte, du fait qu’il revenait, cela a pu avoir un impact sur l’aspect athlétique en demie et en finale.»

    Deschamps: «J’ai eu des demandes de clubs (pour préserver certains joueurs), peut-être plus que d’habitude. Dans ces cas-là, je suis très courtois dans un premier temps, je dis aux clubs +vous pouvez me faire confiance, je gérerai les joueurs, je suis là pour ne prendre aucun risque+. Dans un deuxième temps, je parle avec le joueur pour qu’il ne soit pas entre le marteau et l’enclume, cela me permet d’avoir leur ressenti. Ensuite je prends mon temps et je décide. Si j’ai pris la décision de ne pas prendre les trois du Bayern, c’est pour des raisons athlétiques. Lucas (Hernandez), lui, n’a aucun problème, certes un temps de jeu limité ces derniers temps mais pas de souci. Vous croyez que Kingsley Coman est sorti au bout de 60 minutes en finale de Ligue des champions pour quoi ? Il avait un souci.»


    SOURCE: https://www.w24news.com

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here