France – Affaire Danièle Obono: la Ligue de Défense noire africaine dénonce « la haine anti-noirs »

    0
    50

    La publication d’un dessin dans Valeurs Actuelles a suscité un tollé dans la société française. Ce samedi 29, des militants de la Ligue de Défense Noire Africaine (LDNA) se sont introduits dans les locaux de Valeurs Actuelles pour dénoncer « l’incitation à la haine anti-noirs ».

    L’hebdomadaire de l’extrême droite Valeurs Actuelles a publié, en Une de son numéro du 27 août, un article s’inscrivant dans sa « politique-fiction de l’été », une série dans laquelle des personnalités d’aujourd’hui sont transposées dans le passé. Dans cette édition, Valeurs Actuelles connu pour ses positions radicales allant jusqu’au racisme, a publié une fiction de sept pages dans laquelle la députée La France insoumise Danièle Obono est représentée en esclave, attachée au cou par des chaînes.

    Indignation générale après la caricature

    La député a réagi sur Twitter : « On peut encore écrire de la merde raciste dans un torchon illustrée par les images d’une députée française noire africaine repeinte en esclave… », regrette-t-elle. « L’extrême droite, odieuse, bête et cruelle. Bref, égale à elle-même. »

    Ses propos lui ont valu une réponse de Valeurs Actuelles. ”‘Merde raciste’? Il s’agit d’une fiction mettant en scène les horreurs de l’esclavage organisé par des Africains au XVIIIème siècle… Terrible vérité que les indigénistes ne veulent pas voir”, a notamment répondu l’hebdomadaire sur Twitter.

    Valeurs Actuelles a ensuite publié un communiqué pour “contester fermement” les accusations de racisme et présenter ses excuses à Danièle Obono.

    Intrusion au siège de «Valeurs actuelles»

    Ce samedi 29 août, deux membres de la Ligue de Défense noire africaine (LDNA) dont le fondateur de cette organisation luttant contre le racisme anti-noir et promouvant le panafricanisme, Egountchi Behanzin, se sont introduits dans les locaux de Valeurs Actuelles.

    La LDNA et Egountchi Behanzin ont démarré un live chacun sur leur compte Facebook en début de soirée. Dans son live, le fondateur du mouvement panafricaniste dit dénoncer « l’incitation à la haine anti-noire que ce journal torchon propage ». Cette introduction a duré un quart d’heure, et la LDNA appelle à un rassemblement devant ces mêmes locaux, ce lundi 1er septembre.

    Dans des éditions précédentes, Didier Raoult, François Fillon ou encore Nicolas Hulot avaient été représentés respectivement lors de la Première Guerre mondiale, de la Révolution française et au Moyen-Âge. Cette semaine, c’est Danièle Obono qui « expérimente la responsabilité des Africains dans les horreurs de l’esclavage », comme l’explique le sous-titre de l’article en question.


    SOURCE: https://www.w24news.com

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here