Indochine : « En 1971, à Tournai, on écoutait les radios pirates hollandaises » (VIDÉO)

    0
    14

    Rédaction Paris Match Belgique

    | Publié le 28 août 2020
    | Mis à jour le 28 août 2020

    Débuts snobés par la presse branchée, traversée du désert dans les années 1990, décès d’un membre clé: Indochine a survécu à tout, renoué avec le succès, et lance les célébrations de ses 40 ans. | © Didier Bauweraerts

    Nous avons rencontré au mois de juillet à Bruxelles deux membres du groupe français emblématique Indochine, dont le chanteur Nicola Sirlkis toujours très disponible et affable. Le groupe fête cet été les quarante années d’existence du phénomène. A 61 ans, Nicola Sirkis revient sur ce parcours, parfois difficile et douloureux. Il nous a aussi raconté quelques anecdotes sur sa vie « belge » avant que la famille ne déménage pour la banlieue parisienne dans les années 70.

    Pour rappel, la fête des 40 ans du groupe commence dès ce vendredi avec la sortie d’une première compilation, Singles Collection 2001-2021. Le deuxième volet, 1981-2001, sera livré le 27 novembre. Et une tournée des stades est programmée au printemps-été 2021.


    SOURCE: https://www.w24news.com

    QU’EN PENSEZ-VOUS?

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    [gs-fb-comments]

    [comment-form]

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]