Insurrection populaire au Cameroun: Voici pourquoi Serges Matomba demande aux camerounais de ne pas suivre Kamto

    0
    55

    Le Premier secrétaire du Peuple uni pour la rénovation sociale (PURS), pense que ces élections constituent le jalon de la décentralisation, retenue comme l’une des solutions à la crise anglophone.

    Le président de la République, dans la perspective des élections régionales à venir, a signé la semaine passée un décret fixant le nombre de Conseillers régionaux par département et par catégorie. Reste à présent, la convocation du corps électoral.

    Ce décret a été lu mercredi 2 septembre 2020 au journal de 20 heures du poste national de la Crtv, le média d’Etat. Paul Biya montrait clairement par là que les élections régionales auront lieu dans un futur proche, malgré les menaces de Maurice Kamto.

    A la suite du décret du Président de la République, Serges Espoir Matomba a fait une publication, indiquant qu’avec ces élections, les régions vont désormais se gérer de manière autonome d’où la solution à la crise anglophone. « Nous prendrons donc part à ces échéances électorales et par conséquent nous invitons les camerounais à prendre activement part à ces élections régionales », a déclaré le candidat classé avant-dernier à la présidentielle de 2018 avec un score de 0,54 %.

    Suffisant donc pour comprendre Matomba ne va pas se rallier à la cause de Maurice Kamto, le leader du MRC, qui a tendu la main aux partis politiques, aux mouvements associatifs et syndicaux, à la Diaspora, aux intellectuels et à la société civile, pour faire un front commun qui va empêcher Paul Biya d’organiser les élections régionales avant la reforme consensuelle du système électorale et la résolution de la crise anglophone.

    Rappelons que certains partis politiques et acteurs de la société civile ont déjà fait allégeance à Maurice Kamto. A l’instar de Aimé Cyprien OLinga, président du FUR, Aboubacar Ousmane Mey, président de Justice Plus, Me Alice Nkom, Hilaire Kamga, ou encore Maximilienne Ngo Mbe, Directrice exécutive du REDHAC.


    SOURCE: https://www.w24news.com

    QU’EN PENSEZ-VOUS?

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    [gs-fb-comments]

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]