Home Actualité internationale Jordan Peterson : Trudeau et les tyrans de l’équité doivent être arrêtés
Actualité internationale

Jordan Peterson : Trudeau et les tyrans de l’équité doivent être arrêtés

La menace grandissante sur la liberté d’expression au Canada Les professionnels réglementés étouffés par la tyrannie des organismes de réglementation Nous sommes à l’aube d’une terrible transformation qui se produit partout dans le monde libre. Certains d’entre vous qui lisent cette chronique savent que j’ai été ordonné par le Collège des psychologues de l’Ontario de […]

La menace grandissante sur la liberté d’expression au Canada

Les professionnels réglementés étouffés par la tyrannie des organismes de réglementation

Nous sommes à l’aube d’une terrible transformation qui se produit partout dans le monde libre. Certains d’entre vous qui lisent cette chronique savent que j’ai été ordonné par le Collège des psychologues de l’Ontario de suivre une « formation sur les médias sociaux » d’une durée indéterminée, conséquence de l’expression de mes opinions publiquement, avec pour objectif spécifié ma conformité complète, telle que jugée par mes rééducateurs. Les accusations portées contre moi incluent le retweet d’un tweet du chef de l’opposition officielle au Canada (écoutez-vous, « conservateurs » ?), critiquant Justin Trudeau et un certain nombre de ses sbires, et exprimant du scepticisme à l’égard des prédictions alarmistes et tyranniques des éco-fascistes. Pourquoi les Canadiens devraient-ils s’en soucier ? Si vous êtes un mineur, et que le canari en cage à côté de vous s’asphyxie, vous ne blâmez pas l’oiseau d’être là. Vous remarquez que l’air est devenu toxique, et vous vous dirigez vers la surface. Les professionnels réglementés, soumis à la tyrannie mesquine de leurs organismes de surveillance, commencent maintenant à suffoquer. Eux d’abord – vous ensuite. Il est déjà vrai au Canada que les avocats ne peuvent plus avoir la certitude raisonnable qu’ils avaient autrefois quant à l’issue des affaires qu’ils poursuivent, s’appuyant comme ils le faisaient autrefois sur la jurisprudence et le droit commun, voire civil. Au lieu de cela, ils doivent être prêts à être soumis aux opinions d’un tribunal de plus en plus activiste, dont les membres se sont donné pour mission de promouvoir essentiellement un programme de gauche radical (« progressiste »). Il est vrai que les médecins et les enseignants ont tellement peur de dire ce qu’ils pensent que même les plus raisonnables d’entre eux n’osent plus dire la vérité aux patients et aux enfants qu’ils servent. Comment le sais-je ? Parce qu’ils me le disent. Et dans quelle mesure les Canadiens peuvent-ils présumer que les professionnels dont ils ont besoin les serviront, alors qu’ils ont tous été réduits au silence, au mieux, en tant que menteurs silencieux ? Et pourquoi les Canadiens devraient-ils croire en l’existence et le fonctionnement d’un tel programme, plutôt que de rejeter ces suggestions comme les divagations de droitiers déments et conspirationnistes, comme moi ? Voici quelques faits (rappelez-vous ceux-là ?) simultanément indiscutables et désagréables : Notre « ministre de l’Environnement et du Changement climatique », Steven Guilbeault, était non seulement un activiste de gauche radical, dans sa vie antérieure, mais il s’attaque maintenant simultanément à l’économie de l’Ouest canadien, dont sa province d’origine, le Québec, dépend honteusement, ingrat et avec ressentiment, tout en travaillant directement avec le Parti communiste chinois, dirigeants d’un pays qui construit chaque année plus de centrales au charbon (deux par semaine) que le reste du monde réuni ; six fois plus, pour être précis. Il fait cela alors que des rumeurs d’influence du PCC sur le processus électoral canadien abondent (!), sous la supervision d’un premier ministre qui a exprimé explicitement son admiration pour l’efficacité de la tyrannie communiste, qui était un ami du tyran dément qui a dirigé Cuba comme son fief privé pendant des décennies. Il fait cela sous la bannière arc-en-ciel d’un parti « libéral » qui a tellement dérivé vers la gauche que le malheureux NPD socialiste n’a plus rien à offrir (surtout sous la direction de Jagmeet Singh, le politicien le plus hypocrite que le Canada ait jamais craché sur la terre ferme. Il est un costume vide de v

A LIRE AUSSI ...

Chaos à l’hôpital Al-Shifa de Gaza

Le triste état de l’hôpital al-Shifa de Gaza L’hôpital al-Shifa de Gaza...

Un allié de Paul Biya en route vers la présidence de l’ONU

Philémon Yang, futur président de l’Assemblée générale de l’ONU Le Camerounais Philémon...

Canicule infernale à Bafoussam

Bafoussam étouffe sous une canicule sans précédent Depuis la mi-février 2024, la...