« L’Amérique est de retour » : Joe Biden en Europe pour son premier voyage à l’étranger

0
11

(adsbygoogle=window.adsbygoogle||[]).push({})
(adsbygoogle=window.adsbygoogle||[]).push({})

Le président américain a quitté Washington pour son premier voyage à l’étranger. La première étape de son voyage est le Royaume-Uni, où il est arrivé mercredi soir 9 juin pour rencontrer Boris Johnson et assister au sommet du G7. Il se rend également à Bruxelles et Genève où il rencontrera Vladimir Poutine. Joe Biden compte profiter de cette tournée européenne pour rassurer ses partenaires européens sur l’engagement des Etats-Unis à leurs côtés.

« L’Amérique est de retour », « L’Amérique est de retour Joe Biden ne cesse de répéter. Et il l’a répété haut et fort mercredi soir en descendant de son avion Air Force One pour les militaires américains d’une base aérienne dans l’est de l’Angleterre.  » À chaque étape de cette tournée, nous le préciserons : les États-Unis sont de retour et les démocraties du monde sont unies pour relever les plus grands défis et les problèmes les plus importants pour notre avenir. Joe Biden a de nouveau lancé.

.uf5fd3cc940389844899801dcc99cc31a{fill:0;margin:0;fill-top:1em!important;fill-bottom:1em!important;width:100%;display:block;font weight:700;backgroundcolor:#eaeaea;border :0! important ;border-left:4px solid #34495E!important;text-decoration:none}.uf5fd3cc940389844899801dcc99cc31a:active,.uf5fd3cc940389844899801dcc99cc31a:hover-{opacity:1;transition:webkitcity 250ms:; decoration:none}.uf5fd3cc940389844899801dcc99cc31a{transition:backgroundcolor 250ms;webkit transition:backgroundcolor 250ms;coverage:1;transition:opacity 250ms;webkit transition:coverage 250ms}.uf5fd3cc940389844899801dc{fd39cc94038984 color:inherit;text-decoration:none;font-size:16px}.uf5fd3cc940389844899801dcc99cc31a .postTitle{color:#000;text-decoration:underline!important;font-size:16px}.uf5fd3cc940389844899801dcc99cc31a:

L’Amérique ne donne pas l’exemple de sa puissance, mais par la force de son exemple, c’est l’un des dictons préférés du président américain, et Joe Biden l’a répété dès son arrivée sur le sol européen mercredi soir. Il veut remettre les États-Unis au centre de la scène internationale et demande à ses partenaires de se joindre à lui dans la lutte contre le coronavirus et la pandémie de réchauffement climatique.

500 millions de doses de vaccins

Le président veut tourner la page Trump et renouveler une alliance solide avec ses partenaires. Juste avant son départ pour l’Europe, il a confirmé son intention de faire comprendre à Vladimir Poutine et à la Chine que les États-Unis et l’Europe sont unis. Joe Biden a ajouté qu’il annoncerait une stratégie mondiale pour lutter contre la pandémie de coronavirus. Il devrait annoncer jeudi prochain, le 10 juin, que les Américains ont acheté 500 millions de doses de vaccin contre le coronavirus et qu’elles seront distribuées dans 100 pays à travers le monde. Une sorte de cadeau d’arrivée, pour indiquer la validité de son discours…

.uebb8b710b997372fe4a4802a59f8a538{padding:0;margin:0;padding-top:1em!important;padding-bottom:1em!important;width:100%;display:block;font weight:700;backgroundcolor:#eaeaea;border :0! important ;border-links:4px solid #34495E!important;text-decoration:none}.uebb8b710b997372fe4a4802a59f8a538:active,.uebb8b710b997372fe4a4802a59f8a538:hover{opacity:1;transition:webopacity250m7b8acity:12a8 decoration:background ;transition webkit:backgroundcolor 250ms;coverage:1;transition:coverage 250ms;transition webkit:coverage 250ms}.uebb8b710b997372fe4a4802a:uebb8b710b997372fe4a4802a: color:inherit;text-decoration:nonex;font}-size:16 uebb2fe9b710b998Ti 000;text-decoration:underline!important;font-size:16px}.uebb8b710b997372fe4a4802a59f8apost538:de{text-decoration:underline! :souligner!important}

Mais le président américain devra faire plus que prononcer des discours pour convaincre ses partenaires : l’ombre de son prédécesseur plane toujours sur l’influence de Donald Trump sur le Parti républicain, dont personne ne peut prédire que durera le retour sur la scène internationale.

Par exemple, la coopération renforcée envisagée entre l’Europe et les États-Unis dans la lutte contre le réchauffement climatique pourrait être remise en cause par le résultat des futures élections aux États-Unis. Joe Biden annonce aussi sa volonté de fédérer les alliés, mais sa capacité à fédérer a montré ici ses limites. Malgré les efforts concertés du président, le pays reste profondément divisé.

RFIA

(adsbygoogle=window.adsbygoogle||[]).push({})

#LAmérique #est #retour #Joe #Biden #Europe #pour #son #premier #voyage #létranger

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: