L’armée américaine confirme la présence de Wagner

0

L’armée américaine a confirmé la présence au Mali de mercenaires du groupe russe Wagner le 19 janvier 2022 dans une interview à la radio « Voice of America ». Cette information a ensuite été confirmée par les Nations Unies. Le groupe n’est toujours pas reconnu par la junte militaire au pouvoir à Bamako en raison des tensions croissantes dans les relations avec les Occidentaux.

« wagner est au Mali », a confirmé le général Stephen Townsend, chef du commandement américain pour l’Afrique, affirmant qu’ils sont désormais « quelques centaines ». « Ils sont déployés avec le soutien de l’armée russe. Ils sont pilotés par des avions de l’armée de l’air russe », a-t-il ajouté.

Avec cette information, l’armée américaine relie le groupe Wagner au kremlin. Une rumeur que les autorités russes ont déjà démentie. « Le monde entier peut voir ce qui se passe », a déclaré le général Townsend, soulignant que « cela nous préoccupe beaucoup ».

L’ONU confirme la présence du groupe Wagner au Mali

Lors d’une conférence de presse à New York, le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, qui s’est entretenu par téléphone mercredi 18 janvier avec le chef de la junte militaire au pouvoir au Mali, le colonel Assimi Goita, a également confirmé la présence du groupe au Mali.

Lorsqu’on lui a demandé s’il avait discuté de cette question avec le chef du junte militaire au Mali, le secrétaire général de l’ONU a répondu : « Coopérer avec une telle organisation est une décision souveraine qui appartient au gouvernement malien.

Et d’ajouter : « Tout ce que nous voulons, c’est que cela ne pose aucun problème à la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA).

« Ce que nous voulons, c’est une collaboration efficace entre les MINUSMA et l’armée malienne, et nous voulons aussi le respect des droits de l’homme et du droit international humanitaire.

Le groupe Wagner est accusé d’avoir commis des exactions et des pillages contre des civils en Afrique centrale. La semaine dernière, le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian l’a accusé de « soutenir » la junte militaire au Mali sous couvert de combattre les djihadistes. Il a accusé la Russie de « mentir » sur le statut du groupe.

La source

Source: DoingBuzz

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire