Home Actualité internationale Le Conseil des ministres officialise la dissolution du mouvement catholique intégriste Civitas
Actualité internationale

Le Conseil des ministres officialise la dissolution du mouvement catholique intégriste Civitas

Le mouvement est accusé notamment d'appeler à "entrer en guerre contre la République", y compris en recourant "à la force".

Le gouvernement français dissout le mouvement catholique intégriste Civitas

Le Conseil des ministres français a officiellement dissous le mouvement catholique intégriste Civitas, accusé de promouvoir des idées extrémistes et de menacer la République. Le porte-parole du gouvernement, Olivier Véran, a déclaré que Civitas appelait à « entrer en guerre contre la République » et n’hésitait pas à recourir à la force. Le mouvement est également accusé de considérer les droits de l’Homme comme des outils de destruction de la civilisation chrétienne et de promouvoir des idées antisémites et islamophobes. Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, avait déjà condamné les propos antisémites tenus lors de l’université d’été de Civitas et avait lancé le processus de dissolution en août dernier.

Une vision controversée des LGBT+

Outre ses idées extrémistes, Civitas est également critiqué pour sa vision des LGBT+. Le mouvement considère cette communauté comme « néfaste ». Cette position a suscité de vives réactions et a été condamnée par de nombreux défenseurs des droits LGBT+. La dissolution de Civitas est donc perçue comme une victoire pour ceux qui luttent contre l’homophobie et la discrimination.

Une décision attendue et saluée

La dissolution de Civitas était attendue depuis que le ministre de l’Intérieur avait lancé le processus en août dernier. Cette décision a été saluée par de nombreuses organisations et personnalités qui se battent contre l’extrémisme et la haine. Elle envoie un message fort selon lequel les idées extrémistes et discriminatoires ne seront pas tolérées en France. Cependant, certains s’inquiètent de l’impact que cette dissolution aura sur les membres de Civitas et craignent qu’ils ne se regroupent sous une autre forme.

Mots clés: Civitas, dissolution, mouvement catholique intégriste, extrémisme, République, droits de l’Homme, antisémitisme, islamophobie, LGBT+, homophobie, discrimination, France.

A LIRE AUSSI ...

Suspension des activités politiques au Mali : la fin de la démocratie ?

Le Mali suspend les activités politiques et associatives, plongeant le pays dans...

Chaos et violence au Soudan: un an de guerre sans fin

Le Soudan en proie à un conflit meurtrier entre l'armée et les...

Registre des violences sexuelles en Ethiopie : une avancée majeure

Le gouvernement éthiopien lance un registre des violences sexuelles pour lutter contre...

Contrôle absolu : le Mali musèle médias et politique

Les autorités militaires au Mali renforcent leur contrôle sur les médias et...