Le gouvernement intensifie le vice contre la Force Takuba

0

Le Gouvernement de transition malien veut contrôler encore plus étroitement les activités de la Task Force de l’Union européenne sur son territoire. Ce lundi 31 janvier 2022, le pouvoir exécutif a annoncé une nouvelle procédure à suivre avant de déployer des forces antiterroristes dans le cadre de l’opération Takuba.

Selon un communiqué du ministère malien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, tout déploiement des composantes des forces spéciales de l’opération antiterroriste est conditionné à une demande écrite du Président de la République en plus de l’approbation du gouvernement.

Le document stipule : « Tout déploiement de personnels militaires et civils appartenant à, ou accompagnés par, les unités ou entités militaires de la France et des partenaires opérationnels doit suivre l’ordre de la demande écrite du Président de la République, chef de l’Etat, outre l’accord exprès et l’approbation du Gouvernement de la République du Mali ».

« Pour mieux comprendre les procédures de déploiement du personnel de cette Force ainsi prévoir Dans le Protocole additionnel applicable aux partenaires européens, le Gouvernement de la République du Mali exige le strict respect de la procédure, sans préjudice des relations privilégiées de coopération avec les partenaires souhaitant intervenir dans la lutte contre le terrorisme au Mali », poursuit le communiqué.

Malgré cette mesure, qui règlement avec la communauté européenne, le gouvernement malien se dit prêt à remplir ses obligations internationales.

La source

Source: DoingBuzz

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire