Le ministre ghanéen des Sports battu lors d’une querelle au Parlement

1

Le parlement ghanéen est revenu sur le devant de la scène pour toutes les mauvaises raisons après que des membres de la chambre se soient disputés au sujet du projet de loi controversé sur l’E-levy.

Les députés se sont réunis lundi pour voter sur la taxe.

Le ministre des Sports Mustapha Ussif était l’un des nombreux législateurs à avoir ouvertement critiqué le chaos.

La décision du gouvernement d’imposer une taxe électronique a été largement critiquée par les Ghanéens.

Avec le prélèvement électronique, les Ghanéens paieront des frais de 1,75 % de la valeur de toutes les transactions électroniques. Cela inclut les paiements d’argent mobile, les virements bancaires, les paiements marchands et les virements entrants.

Bien que la majorité au parlement soit déterminée à adopter le projet de loi après que le ministre des Finances Ken Ofori Attah ait lu le budget, la minorité s’est fortement opposée à la décision.

Lundi, les députés ont dû voter par comptage pour décider si le projet de loi E-levy devait être approuvé en vertu d’un certificat d’urgence.

Cependant, alors que le vote était en cours, le chaos a éclaté lorsque le premier vice-président Joseph Osei Owusu, qui présidait la Chambre, a décidé de quitter son siège pour voter également.

La minorité a fait valoir que M. Osei-Owusu n’avait pas pu voter parce qu’il agissait en tant que président.

Ils ont ensuite protesté contre sa décision et tenté de s’emparer de son siège, ce qui a entraîné un échange physique entre les deux côtés de la Chambre.

Au milieu du chaos, le ministre des Sports s’en est mêlé, mais a reçu un coup dur.

#ministre #ghanéen #des #Sports #battu #lors #dune #querelle #Parlement

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



1 COMMENT

  1. […] Alors que les députés étaient sur le point de passer au vote après les explications du  ministre des Finances, Ken Ofori Attah, une vive tension a éclaté entre les législateurs. Ceci parce que le Parlement était divisé en deux parties avec des opinions divergentes. La majorité soutenait ledit projet, tandis que la minorité s’est catégoriquement opposée. C’est ainsi que le ministre des Sports, Mustapha Ussif, se trouvant dans la foule de députés contestataire a reçu une gifle pendant le chaos, rapporte le média cameroonmagazine.com. […]

Laisser un commentaire