Le Premier ministre annonce une plainte contre les sanctions

0

Les autorités maliennes veulent prendre la tête de la lutte contre la CEDEAO jusqu’à la fin. Face aux sanctions qui lui sont imposées par l’organisation régionale, le gouvernement de transition a annoncé son intention de saisir la justice par l’intermédiaire de son premier ministre.

La junte militaire malienne envisage de porter plainte contre la CEDEAO pour contester les sanctions de la CEDEAO auprès des institutions sous-régionales, africaines et internationales. la premier ministre de transition, Chogel Maïga a annoncé la mesure dans une interview diffusée à la télévision d’Etat ORTM, le chef de cabinet du Premier ministre a expliqué s’être plaint auprès des institutions sous-régionales, africaines et internationales des mesures prises contre son pays.

Dans son interview, le Premier ministre a déclaré que l’erreur de la CEDEAO était « de tout ramener aux élections », qui ne sont « pas une fin en soi ». Selon M. Maïga, les sanctions du bloc régional visent à « déstabiliser le Mali » et « tuer » un peuple déjà sur le terrain. Il dénonce également le soutien de la France à cette manœuvre de « désintégration » du pays.

Le Premier ministre insiste sur la volonté de la junte militaire de mettre en œuvre des réformes avant de voter. Les réformes de la la corruption, l’impunité et l’insécurité dans le pays.

La source

Source: DoingBuzz

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire