Les Pays-Bas assouplissent les restrictions malgré l’augmentation des cas

0

Le gouvernement néerlandais a annoncé qu’il assouplirait les restrictions liées au Covid-19, l’une des plus strictes d’Europe, à partir de mercredi.

Les chaînes hôtelières néerlandaises, y compris les bars, les restaurants et les musées, sont fermées depuis le 18 décembre pour empêcher la propagation de la variante Omicron.

Mais malgré les restrictions, le nombre de cas de Covid-19 n’a cessé d’augmenter, avec quelque 60 000 désormais enregistrés chaque jour.

Le Premier ministre Mark Rutte a déclaré lors d’une conférence de presse que le pays « prend un risque » en assouplissant les restrictions.

M. Rutte, qui a fait face à des appels croissants à l’assouplissement des restrictions ces dernières semaines dans un contexte de baisse du nombre de décès et d’admissions en soins intensifs, a ajouté que les nouvelles règles seront en vigueur jusqu’au 8 mars.

Les cafés, bars et restaurants sont autorisés à ouvrir jusqu’à 22 heures, bien que les clients doivent être en mesure de présenter une preuve de vaccination ou de récupération récente d’une infection à coronavirus pour pouvoir entrer.

Les discothèques resteront fermées et la capacité pour les événements sportifs et culturels sera limitée à 1 250 personnes.

Cette réouverture fait suite à un accès de colère de nombreux employés de l’hôtellerie, déçus par la décision du gouvernement d’autoriser les commerces, les salles de sport, les coiffeurs et les travailleuses du sexe à reprendre leurs activités le 15 janvier alors que leur secteur était confiné.

Des cafés dans plusieurs villes ont ouvert le week-end dernier malgré les restrictions, et des dizaines de musées et de théâtres ont ouvert leurs portes en tant que salons de beauté lors d’une journée de protestation.

Le soutien aux mesures strictes a également régulièrement diminué au cours du mois dernier et les grandes manifestations contre les règles sont de plus en plus fréquentes dans la capitale Amsterdam.

M. Rutte a fait allusion à cette colère lors de sa conférence de presse, déclarant aux journalistes que le gouvernement « repoussait consciemment les limites du possible, compte tenu des fortes tensions et des appels à l’aide de ces derniers jours ».

Pendant ce temps, le ministre de la Santé Ernst Kuipers a averti que le virus n’était « pas la grippe », mais a déclaré qu’il était important de modérer les freins.

« Vivre plus longtemps avec des mesures restrictives nuit à notre santé et à notre société », a-t-il déclaré.

Malgré les restrictions strictes, les nouveaux cas de coronavirus continuent d’augmenter. Mardi, l’Institut national de santé publique (RIVM) a fait état d’un nombre record de 366 120 cas pour la semaine précédente, soit une augmentation de 51 %.

Près de 90 % des habitants des Pays-Bas sont désormais vaccinés.

Mais le pays a pris du retard sur ses voisins d’Europe occidentale dans le déploiement de son programme de vaccination de rappel, avec seulement 57% des personnes se présentant pour leur injection.

Source: DoingBuzz

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire