Ligue 1: l’OM s’impose à Brest avec un Thauvin décisif

    0
    29

    L’Olympique de Marseille a réussi son retour à la compétition en s’imposant 3-2 dimanche face à des Brestois revanchards, le retour en forme de Florian Thauvin et un doublé de Duje Caleta-Car palliant l’absence des piliers touchés par le coronavirus.

    L’OM est de retour et « Flotov » aussi ! Lui qui, pour cause de blessure puis de confinement, n’avait plus été titularisé depuis 14 mois, s’est démené dans son couloir droit et a été récompensé de ses efforts: lancé par Morgan Sanson, Thauvin a proposé sa spécialité: un crochet et une frappe enroulée du gauche qui a trouvé la lucarne de Gautier Larsonneur (0-1, 20e).

    L’ailier marseillais a couru fêter son premier but depuis le 11 juin 2019 — et son retourné acrobatique lors d’Andorre-France (0-4), son premier but en Bleu — en sautant dans les bras de son entraîneur André Villas-Boas.

    Il a encore été impliqué dans le 2e but, en tirant un coup franc qui a traversé la défense pour atterrir sur le défenseur central Duje Caleta-Car, qui a eu un réflexe d’attaquant pour repousser la balle du plat du pied (0-2, 26e). D’abord refusé pour hors-jeu, le but a finalement été validé après de longues minutes d’examen vidéo.

    Le VAR avait d’ailleurs été sollicité quelques minutes plus tôt, les Marseillais réclamant en vain un penalty pour une intervention contestable du capitaine brestois Jean-Kevin Duverne, qui a repoussé du coude un ballon de Sanson.

    Laminés à Nîmes (4-0) pour leur premier match de la saison la semaine dernière, les Brestois n’ont pas abdiqué, soutenus par un public bruyant et enthousiaste bien que sagement masqué et réparti dans les deux tribunes principales.

    Et l’enthousiasme est monté d’un cran quand Brest a réduit le score, sur un centre d’Irvin Cardona dégagé par Leonardo Balerdi dans les pieds du jeune Romain Faivre, le milieu de terrain de 22 ans arrivé cet été de Monaco, qui a parfaitement réussi ses débuts au stade Francis Le Blé (1-2, 45+1).

    Les Bretons ont continué à pousser, prenant l’ascendant sur les Marseillais pendant un long temps fort en seconde période. Certes, ils ont bénéficié de la méforme de Nemanja Radonjic, et Duverne a dû s’employer pour sauver sur la ligne une frappe de Thauvin (49e). Mais Gaëtan Charbonnier a eu une nette balle d’égalisation, manquant complètement son tir alors que Steve Mandanda était battu (66e).

    Malmenés, les Phocéens ont cependant réussi à reprendre de l’assurance, grâce à un nouveau coup franc velouté de Thauvin, encore une fois pour Caleta-Car, qui a marqué d’une tête puissante (1-3, 81e).

    Un temps éteint, le stade s’est réveillé dans les dernières minutes pour recommencer à pousser quand Charbonnier a devancé Balerdi, un peu court pour sa première titularisation, pour tromper Mandanda (2-3, 89e). Mais la tête de Duverne dans le temps additionnel est passée juste au-dessus…

    Des cadeaux que l’OM ne pourra pas se permettre le 13 septembre face au Paris SG pour un « Clasico » qui s’annonce déjà bouillant.

    Chaque jour, la rédaction des Echos répond à votre besoin d’une information fiable et vous aide à prendre les meilleures décisions.

    Conservez une vision globale de la situation, en France et dans le monde. Décryptez les conséquences de la crise sur l’économie, les entreprises et les marchés. Eclairez votre réflexion avec des points de vue, des idées et des contributions de tous horizons.


    SOURCE: https://www.w24news.com

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here