Mafia à Paris: après Alfred Nguini, un autre diplomate tient tête à Paul Biya voici les details

    0
    21

    Après avoir interpellé à maintes reprises Barthelemy Xavier Ongolo, deuxième secrétaire au Consulat général à l’ambassade du Cameroun en France, l’Ambassadeur Alfred Nguini a finalement décidé de l’isoler.

    Le Commissaire de police divisionnaire, Barthelemy Xavier Ongolo, occupe toujours son confortable bureau de l’immeuble siège de l’ambassade du Cameroun en France. Et pourtant, le désormais ex deuxième secrétaire au Consulat général est affecté depuis cinq mois à l’ambassade du Cameroun en République Démocratique du Congo.

    Las de lui demander de partir, l’Ambassadeur du Cameroun en France a publié hier jeudi 7 mai 2020, une note de service à l’attention des personnels de l’ambassade du Cameroun en France et de la communauté camerounaise résidant en France, pour désavouer son ancien collaborateur.

    «Il est porté à votre connaissance, pour une large diffusion, qu’à compter de la date de signature de la présente Note de service, Monsieur Ongolo Barthelemy Xavier, précédemment Deuxième secrétaire au Consulat général, et affecté à l’ambassade du Cameroun en République Démocratique du Congo, ne fait plus partie des effectifs de la mission. Dès lors, l’intéressé n’est plus autorisé à prendre, à quelque titre que ce soit, la moindre initiative engageant notre Mission diplomatique, ou à la représenter d’une quelconque manière. L’ambassade du Cameroun en France dégage sa responsabilité s’agissant de tout acte qui pourrait désormais être posé en son nom par l’intéressé». C’est la Note de service signée le 7 mai 2020, par Alfred Nguini, le chef de la mission diplomatique du Cameroun en France.

    Les raisons pour lesquelles Barthelemy Xavier Ongolo refuse d’aller s’installer à Kinshasa, la capitale de la RDC, ne sont pas divulguées. Mais, ce cas vient s’ajouter à celui de Christophe Ketchankeu, l’inamovible Percepteur de l’ambassade du Cameroun en France. Ce dernier, en poste dans la capitale française depuis environ trois décennies, a récemment refusé d’exécuter un ordre du Chef de la mission diplomatique du Cameroun dans l’hexagone. En réaction, Alfred Nguini avait publiquement rappelé à l’ordre Christophe Ketchankeu.

    Il est clair que depuis son arrivée à Paris, l’ex ambassadeur du Cameroun en Côte d’ivoire a maille à partir avec certains de ses collaborateurs.


    SOURCE: https://www.w24news.com

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here