Melania Trump tranche avec son mari et évoque les victimes du « Covid-19 »

    0
    21

    Monde Melania Trump tranche avec son mari et évoque les victimes du « Covid-19 »

    CONVENTION REPUBLICAINE La Première dame des Etats-Unis a défendu le bilan de Donald Trump avec un discours mesuré et rassembleur

    Publié le 26/08/20 à 07h16
    — Mis à jour le 26/08/20 à 12h45

    Depuis le début de la convention, c’est un peu l’éléphant dans la pièce dont aucun républicain ne veut parler – si ce n’est au passé. Mais pour son grand discours prononcé depuis la Maison Blanche, mardi soir,
    Melania Trump a évoqué avec compassion la pandémie de coronavirus, « qui nous a tous affectés ». Même si elle a défendu Donald Trump, dans un plaidoyer adressé aux électeurs modérés, la Première dame a également marqué ses différences, notamment en abordant la question des injustices raciales. Et elle a peut-être trouvé sa voix.

    Aux Etats-Unis, la rhétorique autour du coronavirus commence sur le vocabulaire. Et Melania Trump n’a pas parlé du « China virus » ou du « Kung Flu » – un mot-valise sur la grippe aux connotations racistes – comme le fait régulièrement son mari, mais bien du « Covid-19 » : « Je veux reconnaître le fait que depuis mars, nos vies ont changé drastiquement. L’invisible ennemi Covid-19 a déferlé sur notre beau pays et nous a tous impactés. J’adresse mes condoléances à tous ceux qui ont perdu un proche et je prie pour ceux qui sont malades ou souffrent. » Un ton qui change radicalement de celui de
    Donald Trump, qui a récemment répondu « It is what it is » (c’est comme ça) lors d’une interview à propos du bilan de la pandémie, qui approche des 180.000 morts aux Etats-Unis.

    « Beaucoup sont anxieux ou sans espoir. Je veux que vous sachiez que vous n’êtes pas seuls. L’administration de mon mari n’arrêtera pas son combat tant qu’un traitement efficace ou un vaccin ne sera pas disponible pour tous », a promis la First Lady depuis le Rose Garden de la Maison Blanche – un choix critiqué par les démocrates, qui accusent Donald Trump de politiser un lieu sacré et d’enfreindre des règles sur l’éthique.

    Très discrète, celle qui est surtout connue pour sa campagne « Be best » (pour le bien-être de la jeunesse et contre le cyberharcèlement) a rendu hommage à ceux en première ligne face au coronavirus, l’assurant : « Mon mari et moi vous sommes éternellement reconnaissants ».

    Alors que les fils du président américain, Eric et Don Jr, se sont attaqués aux « démocrates radicaux » et aux « vandales qui détruisent nos villes », l’épouse du locataire de la Maison Blanche s’est faite plus mesurée. D’un côté, elle « demande à tous d’arrêter les violences et les pillages faits au nom de la justice. » De l’autre, elle a appelé « à ne pas avoir de préjugés basés sur la couleur de la peau » et « à tirer les leçons des erreurs du passé ».

    Melania Trump s’est également adressée directement « à toutes les mères », qui jonglent entre leur carrière et leurs enfants, surtout à l’ère du Covid, lançant : « Vous êtes des guerrières ». Dans un appel du pied aux électrices des suburbs (banlieues aisées) qui ont délaissé en masse le parti républicain aux élections de la mi-mandat, elle l’a assuré : « Donald Trump veut garantir la sécurité de votre famille et votre prospérité. Voter pour le futur de vos enfants et de votre pays n’est pas un choix partisan, c’est du bon sens. » Reste à voir si Donald Trump, qui doit s’adresser jeudi à l’Amérique, a pris des notes.

    24/08/20 | BYE BYE

    09/11/18 | Etats-Unis

    25/08/20 | USA 2020

    18/03/19 | ETATS-UNIS

    01/10/18 | ABUS SEXUEL

    24/08/20 | PRESIDENT

    23/01/19 | ETATS-UNIS

    Choix de consentement
    Mentions légales



    SOURCE: https://www.w24news.com

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here