Home Actualité internationale « Maïwenn s’explique sur son agression d’Edwy Plenel : son geste est minime comparé à ce qu’elle a subi »
Actualité internationale

« Maïwenn s’explique sur son agression d’Edwy Plenel : son geste est minime comparé à ce qu’elle a subi »

La réalisatrice, qui a reconnu avoir agressé Edwy Plenel dans un restaurant en février dernier, a expliqué pour la première fois les raisons

Maïwenn s’explique sur son agression envers Edwy Plenel

Dans une interview accordée au Journal du dimanche, la réalisatrice franco-algérienne Maïwenn est revenue sur l’agression qu’elle a commise envers Edwy Plenel, président et directeur de publication de Mediapart, dans un restaurant en février dernier. Elle a expliqué que si elle ne reprochait pas à Mediapart les enquêtes menées sur son ex-mari Luc Besson, elle leur reprochait ce qu’ils lui ont fait à elle.

Maïwenn avait établi une relation de confiance avec la journaliste de Mediapart Marine Turchi en 2018, afin d’évoquer les accusations visant Luc Besson. Elle avait demandé à la journaliste de la prévenir 48 heures avant la publication de la prochaine enquête pour protéger sa fille. Mais en 2021, Marine Turchi a publié un article avec des bouts de son audition sans la prévenir, ce qui a été un cataclysme dans sa vie.

Maïwenn justifie son geste tout en reconnaissant ses torts

Maïwenn a reconnu que rien ne justifiait qu’on s’en prenne à un journaliste, mais elle a également souligné que rien ne justifiait qu’on viole l’intimité d’une femme et qu’on trompe sa confiance. Elle a avoué que son geste était bien peu par rapport à ce qu’elle avait subi. Elle a proposé une discussion à Edwy Plenel pour s’expliquer et s’excuser, mais il a refusé et a porté plainte contre elle.

Maïwenn a ainsi justifié son geste tout en reconnaissant ses torts. Elle a mis en avant l’importance de la confiance et de l’intimité dans les relations entre les journalistes et leurs sources. Elle a également souligné que les femmes devaient être protégées contre les violences et les atteintes à leur vie privée.

Mots clés : Maïwenn, Mediapart, Luc Besson, Marine Turchi, Edwy Plenel, agression, confiance, intimité, femmes, violences, vie privée.

A LIRE AUSSI ...

Alerte rouge : Israël prêt à riposter contre l’Iran

Israël se prépare à une éventuelle attaque iranienne après la mort de...

‘Énigme mortelle au Cameroun : un demi-siècle de mystère’

Une série de décès suspects au Cameroun depuis 1982 Depuis 1982 jusqu’en...

« Carlo Ancelotti voit grand pour Modric et Kroos au Real Madrid ! »

Carlo Ancelotti confiant en l’avenir de Modric et Kroos Le coach du...

Scandale à Santa Lucia : produits moisis dénoncés

Santa Lucia en ébullition : nouvelle plainte concernant des produits moisis Une...