Mort du Commissaire Handy Likound Joseph: Voici pourquoi des cadres du MRC jubilent

    0
    24

    Le parton du Commissariat central numero 1 de la ville de Yaoundé a rendu l’âme dans une formation hospitalière de la cité capitale.
    Selon des sources, l’ancien élève du Lycée polyvalent de Bonaberi à Douala, apparemment bien portant la veille, est mort dans la matinée de ce samedi 2 mai 2020 des suites d’un arrêt cardiaque.

    Nommé Commissaire central numéro 1 de la ville de Yaoundé en septembre 2015, le défunt qui venait de la délégation régionale de la Sûreté nationale de l’Extrême-Nord, s’est illustré dans la capitale politique dans la lutte contre le grand banditisme et contre les manifestations politiques de l’opposition.

    Sous sa conduite, plusieurs manifestants et sympathisants du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), ont été interpellés et jetés en prison l’année dernière.

    «C’est lui qui a arrêté le frangin de Valsero le 26 janvier 2019 devant son unité. Il a été un défenseur zélé du régime illégitime», a répliqué dans un échange sur la toile, Okala Ebode, cadre du MRC.

    Le défunt commissaire avait aussi fait interpeller en février 2019, l’ingénieur allemand d’origine camerounaise, Wilfried Siewe, surpris en train de prendre des photos au palais de justice à Yaoundé centre administratif. Ce dernier est incarcéré depuis plus d’un an.


    SOURCE: https://bit.ly/2VFi7Qj

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here