Mort d’un rugbyman de Saint-Gaudens après un plaquage

    0
    20

    Un joueur de rugby a fait un malaise cardiaque mortel, samedi, à Saint-Gaudens (Lot-et-Garonne). La Dépêche explique que le drame est survenu à l’occasion d’une rencontre entre la réserve de l’équipe locale et celle de Miélan (Gers).

    Sur une action de jeu, le joueur « a reçu le ballon et a fait une passe quand il a été plaqué. Un plaquage a priori normal. Il s’est relevé en râlant avant de s’effondrer », détaille un témoin de la scène. Ni les massages des soigneurs des deux équipes ni les gestes de réanimation des secours rapidement arrivés sur place ne sont parvenus à sauver la victime, Peter, âgé de 30 ans.

    Son décès s’est produit sous les yeux d’environ 200 personnes. Parmi celles-ci se trouvait sa compagne enceinte. Une enquête est en cours pour déterminer les causes exactes de son décès.

    Sur Facebook, le club a rendu hommage au joueur décédé. « Nous sommes en deuil. Nous n’avons pas les mots, nous sommes anéantis. Notre tristesse est immense, notre douleur a pris le dessus. Nous pleurons la disparition de l’un des nôtres, Peter… »

    Plusieurs joueurs de rugby sont morts ces dernières années à la suite d’un plaquage. C’est notamment le cas de l’espoir parisien Nicolas Chauvin, 18 ans, en décembre 2018, ou de Louis Fajrowski, un joueur d’Aurillac (Cantal) l’été de la même année. En amateur, il est dorénavant interdit de plaquer au-dessus du niveau de la ceinture.



    SOURCE: https://www.w24news.com

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here