Neuralink : Elon Musk montre un premier implant cérébral autonome et fonctionnel

    0
    26

    Elon Musk a présenté la nuit dernière le premier implant Neuralink fonctionnel. Il permet de mesurer l’activité cérébrale d’un porc et de transmettre les informations sans fil. Cela constitue la première étape pour un implant humain.

    Le but de Neuralink est créer un lien direct entre le cerveau et l’ordinateur avec pour but premier de rendre la vue aux mal voyants ou de permettre aux paraplégiques ou tétraplégiques d’utiliser leurs membres. La conférence ayant eu lieu hier marque une étape importante pour la société d’Elon Musk, deux mois après l’autorisation pour les premiers tests donnée par l’administration américaine.

    L’année dernière, Neuralink avait montré un premier prototype d’implant connecté au cerveau d’un rat et relié à un ordinateur via un port USB-C. Comme annoncé il y a quelques mois et teasé à nouveau cette semaine, la startup a présenté hier un implant autonome fonctionnel. Cette fois, c’est un porc qui a servi de cobaye. L’implant, dénommé The Link, est placé dans une cavité creusée dans le crâne de l’animal est est relié à 1024 électrodes placées sur la couche extérieure du cerveau. Toutes les informations sont transmises en Bluetooth, mais l’entreprise compte changer de technologie afin d’augmenter la vitesse de transfert.

    Il est donc d’ores et déjà possible de lire l’activité cérébrale, ce qui ouvre la voie aux premiers projets de Neuralink : aider les patients paraplégiques ou tétraplégiques afin de créer un lien direct entre le cerveau et les muscles, pour contourner le réseau nerveux abimé dans la colonne vertébrale. Évidemment, la startup ne compte pas s’arrêter là, mais souhaite pouvoir envoyer des informations vers le cerveau. Cela rendrait possibles le stockage et la lecture des souvenirs, le transfert de l’ensemble dans un robot ou dans un autre corps, et même la communication télépathique.

    Elon Musk est bien conscient que ces annonces sont dignes de la science-fiction : « Cela résonne de plus en plus comme un épisode de Black Mirror ». Pourtant, malgré ses inquiétudes quant à l’intelligence artificielle, celui-ci ne compte pas ralentir Neuralink qu’il voit comme fondamental pour les progrès de la médecine. L’entreprise a même présenté un robot chirurgien qui sera capable de réaliser l’opération nécessaire à la mise en place de l’implant cérébrale sans nécessiter la présence d’un chirurgien humain.

    28/08
    Amazon Halo : un bracelet connecté et un service par abonnement dédiés au bien-être et à la santé

    28/08
    Le premier squelette complet de dinosaure découvert il y a plus de 160 ans révèle enfin ses secrets

    27/08
    Covid-19 : des scientifiques ont étudié la dispersion des gouttelettes en fonction de la protection utilisée

    08/28 Windows 10 (2004) : la mise à jour de mai 2020 risque d’abimer votre SSD



    SOURCE: https://www.w24news.com

    QU’EN PENSEZ-VOUS?

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    [gs-fb-comments]

    [comment-form]

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]