Nicolas Sarkozy est mis en examen deux fois dans l’enquête sur la rétractation de Ziad Takieddine.

0

Nicolas Sarkozy mis en examen : les détails de l’affaire

L’ancien président français Nicolas Sarkozy a été mis en examen pour « recel de subornation de témoin » et « participation à une association de malfaiteurs en vue de commettre l’infraction d’escroquerie au jugement en bande organisée ». Cette annonce était attendue après la divulgation par Libération de la future convocation de Sarkozy à un interrogatoire de première comparution. Dans le cadre de l’enquête sur la rétractation de l’affairiste Ziad Takieddine, Sarkozy a également été placé sous le statut de témoin assisté pour « participation à une association de malfaiteurs en vue de commettre l’infraction de corruption active de personnel judiciaire étranger » au Liban. Les avocats de l’ancien président ont déclaré que Sarkozy était « fermement décidé à faire valoir ses droits, établir la vérité et défendre son honneur ».

Les autres personnes impliquées dans l’affaire

Dans ce dossier, neuf autres personnes ont déjà été mises en examen, dont Michèle Marchand, une figure de la presse people surnommée « Mimi ». Elle est soupçonnée d’avoir orchestré la rétractation publique de Ziad Takieddine. En novembre 2020, BFM-TV et Paris Match ont annoncé avoir obtenu un scoop, où Takieddine revient sur ses déclarations selon lesquelles il aurait remis 5 millions d’euros à Sarkozy et à ses proches pour financer sa campagne présidentielle de 2007. Takieddine affirme maintenant que ces déclarations étaient fausses et accuse le juge chargé de l’instruction de lui avoir fait dire des propos contraires à ceux qu’il avait tenus devant lui.

La réaction de Nicolas Sarkozy

Nicolas Sarkozy se félicite de la rétractation de Takieddine, affirmant que « la vérité éclate enfin » et que « le principal accusateur reconnaît ses mensonges ». Il est déterminé à faire valoir ses droits, à établir la vérité et à défendre son honneur. Cette mise en examen intervient dans le cadre de l’enquête sur le financement de la campagne présidentielle de 2007 de Sarkozy. L’ancien président français continue de clamer son innocence et de se battre pour prouver qu’il n’a pas reçu de financement libyen.

Mots clés : Nicolas Sarkozy, mise en examen, affaire, rétractation, financement de campagne, Ziad Takieddine, corruption, subornation de témoin.

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour: