« Nous voulons rester attachés au Mali »

0

La présence militaire de l’Union européenne en appui à la mission de défense et de sécurité anti-djihadiste dans la région du Sahel est de plus en plus menacée à mesure que les relations avec le gouvernement militaire malien se détériorent. Turbulences dues au report des élections et à la présence de mercenaires russes.

Pourtant, ce jeudi 13 janvier 2022, les responsables européens ont décidé de présence militaire au Mali. « Pour l’instant, nous poursuivons notre mission de formation et de conseil de l’armée et des forces de sécurité maliennes », a déclaré le chef de la diplomatie de l’Union européenne, Josep Borrell, à l’issue d’une réunion des ministres de la Défense de l’UE à Brest.

« Nous voulons rester impliqués au Mali, nous voulons rester impliqués au Sahel, mais cela ne doit pas se faire à n’importe quel prix », a-t-il prévenu. Florence Parly, ministre des Armées françaises, a poursuivi : « Notre engagement n’a de sens que s’il reste dans le cadre convenu il y a trois ans », a déclaré la ministre des Armées françaises, Florence Parly.

L’Union européenne a suspendu son soutien financier au budget après que le Mali a annulé les élections prévues. « Nous ne voyons aucun signe de progrès », a-t-il ajouté.

Borrell a annoncé que l’UE imposerait des sanctions conformes aux mesures prises par le Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), à la suite d’une réunion des ministres de la défense de l’UE à Brest.

La source

Source: DoingBuzz

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire