. Nouvelles du monde – FR – Mgr. Michel Aupetit: « C’était assez, il faut arrêter de s’infantiliser! »

0

. .

Réagit vivement à l’annonce de 30 croyants qu’Emmanuel Macron a imposée aux masses, l’archevêque de Paris, a exprimé toute sa colère sur Radio Notre Dame mercredi matin.

La colère de Bishop est rare, mais quand elle tombe, elle tombe. C’est ainsi que Mgr. Michel Aupetit, archevêque de Paris, le mercredi 25. Novembre, à 8h24 au micro de Marie-Ange de Montesquieu sur Radio-Notre-Dame dans le cadre d’un court entretien quotidien, l’appel à Mgr. Michel Aupetit.

C’était à la minute – également 8h24 – mais sans voter avec la Conférence épiscopale, qui a annoncé un accord avec le gouvernement pour augmenter « jusqu’à jeudi » demain, le nombre maximum de croyants pour les masses.

Cette fameuse publicité ne ferait plus « trente personnes » comme annoncé mardi soir par le président de la République, mais elle aurait un volume « plus réaliste » tout en restant « strictement » sur la santé.

à ?? VOIR AUSSI – « Reprise du culte et voyage dans un rayon de 20 km pendant 3 heures à partir du 28 mai. Novembre « , a annoncé Macron

à ?? Lisez aussi: Déconflement: les magasins rouvriront ce week-end, le couvre-feu reviendra le décembre.. Décembre, sauf Noël. . . Ce que Macron a annoncé

Un accord dont l’archevêque de Paris n’a pas été informé lors de son discours. Mais sa position restera très symptomatique de l’état d’esprit du Piscopat français.

Interrogé sur la « limite stricte de 30 personnes » pour les masses annoncée par Emmanuel Macron, Mgr. Aupetit d’abord au micro de Radio Notre Dame: « C’est une mesure complètement stupide, qui va à l’encontre du bon sens. On comprend qu’il y a 30 personnes dans une petite église de village, mais à Saint-Sulpice c’est ridicule! En 2000, des paroissiens sont venus dans certaines paroisses de Paris. Nous nous arrêterons à trente et un . . . C’est ridicule! Â

Revenant sur les négociations précédentes avec le gouvernement (l’archevêque de Paris est de droit membre du Conseil permanent de l’épiscopat, l’organe décisionnel de l’Église en France), Mgr Aupetit a alors déclaré que « conformément à ce que dit le Conseil d’État avait « , l’église a d’abord » discuté « avec le gouvernement, mais le » Comme toujours, nous avons été entendus mais pas entendus « .

D’où ce premier projet de conclusion sur les modalités de consultation des autorités: « Ici aussi on se moque de nous!

Jusqu’à présent, nous avons été extrêmement fidèles aux autorités légitimes – comme nous, St. Peter et St. Paul demande – mais si nous allons trop loin et touchons notre conscience et notre bon sens, cela ne disparaîtra pas du tout. Â

L’homme d’église a ensuite expliqué les mesures sanitaires proposées par les catholiques: « Certains membres du gouvernement peuvent ne pas connaître la religion, c’est leur affaire et c’est la leur. «C’est vrai, mais ils ignorent le médicament, c’est grave dans la crise sanitaire complète! Nous avons proposé d’utiliser un tiers de la capacité habituelle et de laisser un espace de 4 m2 autour de chaque croyant. Ce qui correspond parfaitement à l’état de santé. C’est ce que nous faisons pour les concessionnaires. Il est tout de même surprenant que nous l’autorisions pour les marchands, pas pour l’église . . . « 

Puis l’archevêque de Paris a laissé exploser sa colère: « Alors voilà, il faut arrêter de nous infantiliser! » Jusqu’à présent, nous avons été extrêmement fidèles aux autorités judiciaires – comme nous le demandent les saints Pierre et Saint Paul – mais si nous allons trop loin et touchons notre conscience et notre bon sens, cela n’arrivera pas du tout.. Â

Interrogé en conclusion par Marie-Ange de Montesquieu sur l’état du lien entre «confiance et politiciens», Mgr. Michel Aupetit: « C’est fini! Nous sommes infantilisés, nous ne sommes pas pris au sérieux. . . Nous avons montré notre responsabilité. Deux ou trois endroits effectivement mis en évidence n’ont pas obéi aux instructions – d’ailleurs, je l’ai dit (. . . ) mais ces personnes n’ont pas respecté le protocole. Mais au passage, pour une large majorité, ce n’est même pas une majorité, c’est presque tout le monde, on a pleinement respecté les règles d’hygiène. Honnêtement, je pense à la façon dont nous allons réagir. Â

Ne sachant pas qu’une issue à cette crise avait été trouvée entre la Conférence épiscopale et le gouvernement, l’archevêque de Paris © alla entendre que le message « trente personnes » n’était pas respecté: « De toute façon, nous entrons dans nos églises pour nous assassiner, c’est du terrorisme islamique, nous sommes jetés à la gorge, nous avons des gens pacifiques qui viennent prier. Peut-être que M. . Darmanin enverra la police avec des matraques pendant la messe, ce serait un spectacle incroyable. Nous verrons. Â

Les églises, les magasins, les bars, les cantines, les restaurants, les cafés, les écoles, les discothèques, les théâtres, les cinémas, les salles de sport, les salles de fitness, le fitness, les clubs de football, les réunions de toutes sortes sont des incubateurs de virus, pour une raison très simple c’est le contact humain. La France en avait 30 en juin 2020. 000 morts en novembre La France a 50 ans. 000 le Covid.

Enfin, un dignitaire hautement catholique laisse tomber la chanson sur la menace islamique qui pèse sur l’église. finalement. bien joué. C’est un soulagement. Je me suis demandé combien de temps l’église resterait silencieuse et lâcherait. Fraternité et respect oui. Pour être livré dans le passé Non..

Quand « on » lit un enfant, il est presque évident qu’il gouvernera comme « un » enfant !!! Et cet enfant est aussi un enfant gâté qui veut tout faire par lui-même quand il n’a aucune compétence Pour gouverner le pays. . . Même un tout petit !!!

Cathédrale Notre-Dame de Paris, Michel Aupetit, Jean-Marie Rouart

Actualités du monde – DE – Mgr. Michel Aupetit: « C’était assez, il faut s’infantiliser! »

Ref: https://www.lefigaro.fr

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour: