Deux épisodes de « The Idol » nous ont mis mal à l’aise.

0

The Idol : une série controversée qui divise

La série The Idol, créée par The Weeknd et Sam Levinson, a été diffusée sur HBO aux États-Unis et est maintenant disponible sur Amazon Prime en France. La série suit Jocelyn, une jeune pop star qui se remet d’une dépression nerveuse après le décès de sa mère. Entourée de son équipe de managers, elle prépare son grand retour avec un nouveau single imposé par sa maison de disques. Elle rencontre Tedros, un gérant de boîte de nuit dangereux, et décide de reprendre le contrôle de sa voix et de sa musique.

Malgré un scénario prometteur, la série est controversée pour son hypersexualisation des personnages féminins et sa relation sadomasochiste entre Jocelyn et Tedros. Les gros plans sur la poitrine et les fesses de Lily-Rose Depp, qui joue Jocelyn, sont nombreux et la série est accusée de promouvoir la culture du viol.

Une série qui fonctionne malgré tout

Malgré ces critiques, la série fonctionne bien. Les répliques marrantes qui critiquent l’industrie musicale sont appréciées et l’empathie pour Jocelyn lorsqu’elle se montre vulnérable est palpable. Le personnage de Dyanne, joué par Jennie des BlackPink, pourrait bien devenir la nouvelle pop star en vue. Et à la fin du deuxième épisode, l’intrigue laisse planer un peu de mystère autour du personnage joué par The Weeknd.

On peut espérer que les épisodes suivants s’attarderont plus sur l’intrigue et moins sur le corps de Jocelyn. Si Sam Levinson avait voulu dénoncer l’hypersexualisation des pop stars avec cette série, il aurait mieux fait de se poser la même question que Jocelyn lorsqu’elle découvre le décor de son clip : est-ce que les fans comprendront le second degré de la vidéo ?

Mots clés :

The Idol, série, controversée, hypersexualisation, culture du viol, pop star, musique, Sam Levinson, The Weeknd, Lily-Rose Depp, Jennie, BlackPink.

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour: