Home Actualité internationale Présidentielle en Turquie: Erdogan face à une opposition unie et déterminée
Actualité internationale

Présidentielle en Turquie: Erdogan face à une opposition unie et déterminée

Le suspense est levé: Recep Tayyip Erdogan sera bel et bien candidat à sa propre succession à la tête de la Turquie. Le président sortant a officialisé sa candidature mardi 14 mars 2023, après avoir été désigné par son parti, l’AKP (Parti de la justice et du développement), comme son représentant pour l’élection présidentielle du 14 mai prochain.

Erdogan a remis au Haut conseil électoral les documents nécessaires pour valider sa participation au scrutin. Il s’agit de sa troisième candidature à la présidence depuis l’instauration du régime présidentiel en 2014. Il avait été élu une première fois en août 2014 avec 51,79% des voix, puis réélu en juin 2018 avec 52,59% des suffrages.

Le chef d’Etat turc espère ainsi décrocher un nouveau mandat de cinq ans, qui lui permettrait de poursuivre son projet de renforcement du pouvoir exécutif et de consolidation de son emprise sur le pays. Il devra toutefois faire face à une opposition déterminée à lui barrer la route.

Parmi ses adversaires, le plus sérieux semble être Kemal Kiliçdaroglu, le leader du CHP (Parti républicain du peuple), la principale formation d’opposition en Turquie. Ce dernier a annoncé sa candidature le mois dernier, en se présentant comme le défenseur de la démocratie et des libertés face à l’autoritarisme d’Erdogan.

Kiliçdaroglu compte sur le soutien des autres partis d’opposition, notamment le HDP (Parti démocratique des peuples), pro-kurde, et le IYI (Bon parti), nationaliste. Il espère également profiter du mécontentement populaire face à la crise économique et sociale que traverse la Turquie depuis plusieurs années.

Au total, 18 personnalités politiques ont fait acte de candidature pour l’élection présidentielle. Le Haut conseil électoral devra publier la liste définitive des candidats plus tard dans la journée. Les électeurs turcs seront appelés aux urnes le 14 mai pour élire leur président ainsi que les députés du Parlement.

Cameroon Magazine vous tiendra informés de l’évolution de cette campagne électorale qui s’annonce passionnante et cruciale pour l’avenir de la Turquie et de ses relations avec le monde.

#présidence, #turquie,#cameroonmagazine, #électionprésidentielle, #14mai2023, #akp , #partidelajusticeetdudéveloppement , #hautconseilélectoral ,#documents , #participation

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LIRE AUSSI ...

Suspension des activités politiques au Mali : la fin de la démocratie ?

Le Mali suspend les activités politiques et associatives, plongeant le pays dans...

Les électeurs tentés par un leader autoritaire

Les électeurs de 19 pays sont sceptiques sur la liberté de leurs...

Rencontre inédite : le SDF chez le Lamido de Rey Bouba

Le SDF visite le Lamido de Rey Bouba : une rencontre emblématique...

Contestation au Togo : la mobilisation contre la nouvelle constitution

L'opposition togolaise s'oppose fermement à la nouvelle constitution adoptée. Les tensions persistent...