Poutine signe une loi interdisant aux étrangers « hostiles » de posséder des parts dans des entreprises russes, rapporte RIA.

0

Russie : Une nouvelle loi permet de bloquer les investisseurs étrangers provenant de pays « hostiles »

Le président russe Vladimir Poutine a signé une loi autorisant le blocage des investisseurs étrangers provenant de pays considérés comme « hostiles » de détenir des parts dans les grandes entreprises et banques russes, selon l’agence de presse d’État RIA. Le gouvernement établira une liste des entreprises russes concernées par cette loi, comprenant toutes les banques d’importance systémique et les entreprises d’une certaine taille en termes de revenus, d’effectifs, d’actifs ou de taxes payées. Selon cette loi, les droits des investisseurs étrangers provenant de pays hostiles, c’est-à-dire ceux qui ont imposé des sanctions à la Russie en raison de sa guerre en Ukraine, pourraient être suspendus et leurs actions réparties proportionnellement parmi les propriétaires russes.

La Russie a récemment pris des mesures de plus en plus strictes pour prendre le contrôle des actifs des entreprises occidentales en représailles à la saisie d’actifs russes à l’étranger. Le mois dernier, elle a pris le contrôle de la participation de la société de bière danoise Carlsberg dans une brasserie russe, ainsi que d’une filiale russe du fabricant de yaourts français Danone. En avril, elle a pris des mesures similaires contre l’entreprise finlandaise d’énergie Fortum et l’entreprise allemande Uniper.

Israël : Le Premier ministre Netanyahu souhaite modifier le comité de sélection des juges

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a déclaré qu’il travaillerait à modifier le comité de sélection des juges, suite à une vague de protestations contre une législation prévue qui pourrait priver la plus haute cour de nombreux de ses pouvoirs. Cette déclaration intervient alors que des milliers de personnes ont manifesté dans tout le pays pour protester contre cette proposition de loi. Les manifestants craignent que cela ne porte atteinte à l’indépendance du système judiciaire et ne permette au gouvernement de prendre le contrôle du pouvoir judiciaire.

Cette proposition de loi a suscité de vives critiques de la part de l’opposition politique et de nombreux groupes de défense des droits de l’homme. Ils affirment que cela pourrait affaiblir la démocratie israélienne et permettre au gouvernement de prendre des décisions unilatérales sans contrôle judiciaire adéquat.

En résumé, la Russie a adopté une nouvelle loi permettant de bloquer les investisseurs étrangers provenant de pays considérés comme « hostiles » de détenir des parts dans les grandes entreprises et banques russes. Cette mesure vise à prendre le contrôle des actifs des entreprises occidentales en représailles à la saisie d’actifs russes à l’étranger. En Israël, le Premier ministre Netanyahu souhaite modifier le comité de sélection des juges, ce qui suscite des protestations et des craintes quant à l’indépendance du système judiciaire.

Mots clés : Russie, investisseurs étrangers, sanctions, actifs, entreprises occidentales, Israël, Premier ministre, comité de sélection des juges, protestations, indépendance judiciaire.

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour: