Qu’est ce qu’on regarde ce mercredi soir à la télé? « Renaud, au nom du père » sur W9

    0
    18

    “Rhôooooooooo!”

    Vous utilisez un AdBlock?! 🙂

    Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

    pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

    Au quotidien, où que vous soyez, consultez le journal complet en ligne, dès 6h du matin.

    Abonnez-vous à partir de 1€

    je suis déja abonné, me connecter

    Renaud en concert au Zénith à Paris, en décembre 2002
    Photo AFP

    Qu’est ce qu’on regarde ce mercredi soir à la télé? « Renaud, au nom du père » sur W9

    Plutôt exhaustif, le reportage balaye l’ensemble de la vie de Renaud, de son enfance et du désamour de son père à l’attente de son dernier album.

    Il rassemble des témoignages précieux: ceux de ses amis, de son frère jumeau, de ses producteurs, de ses assistants et musiciens, de journalistes qui connaissent sa vie par cœur et même de Jack Lang.

    On comprend en creux à quel point la figure paternelle a marqué Renaud au fer rouge. Il est dévasté lorsqu’il lit dans le journal intime de son père la phrase: « Le succès de mon fils me tue ». Les failles du chanteur sont toujours béantes.

    La vie de Renaud est faite de montagnes russes: le succès le porte aux nues mais la descente aux enfers n’en est que plus douloureuse. Piégé par les démons de l’alcool, il parvient plusieurs fois à remonter la pente, notamment grâce aux femmes qui l’ont aimé.

    Après avoir perdu la foi, il s’est remis à composer, récemment avec l’aide de Grand Corps Malade qui lui a permis de retrouver le goût de l’écriture.

    Le documentaire s’ouvre sur une scène qui a marqué un tournant dans la vie de Renaud. Alors qu’il est en concert à Moscou, tous les Russes du public quittent les gradins lorsqu’il interprète la chanson Le Déserteur. Renaud se sent piégé et le vit très mal. Il déclare: « C’est pas souvent que j’ai la haine mais là je l’ai! ».

    Les observateurs y voient le facteur déclencheur de sa dérive vers l’alcool. Le documentaire donne aussi l’occasion de se remémorer les plus grands succès de la star.

    Renaud a marqué l’histoire de la chanson française. Peut-être est-ce pour cette raison que, malgré ses longues périodes d’absence, personne n’a pu l’oublier.



    SOURCE: https://www.w24news.com

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here