Qui sont ces habitants de Lorient qui échappent au Festival Interceltique ?

0

Éviter les nuisances et la foule pendant le Festival Interceltique de Lorient

Pour certains habitants de Lorient, le Festival Interceltique peut être source de nuisances et de difficultés de stationnement. Certains préfèrent donc quitter la ville pendant cette période pour échapper à la foule. Clémentine Breneol, par exemple, apprécie le festival mais souhaite en profiter plutôt que de le subir. Elle loue son appartement pendant quelques jours et part rendre visite à sa famille à Carnac. Mikaël Le Boëdec et sa compagne anticipent également leur départ pour éviter les problèmes de stationnement et le bruit. Ils préfèrent se ressourcer au Bourget ou en montagne.

Des habitants qui se sentent dépossédés de leur ville

Certains habitants de Lorient se sentent dépossédés de leur ville pendant le Festival Interceltique. Ils regrettent le bruit, les problèmes de stationnement et estiment que la politique culturelle de la ville se limite à cet événement. Ils préfèrent donc partir en vacances en famille pendant cette période. Ils se sentent regardés comme des « vrais » Bretons par les festivaliers et estiment que leur ville est différente pendant le festival.

Une météo incertaine pour le Festival Interceltique

Le Festival Interceltique de Lorient bénéficiera d’un temps sec et clair pour la majorité de sa durée, malgré un début humide. Cependant, la météo incertaine pourrait semer quelques nuages sur le championnat des bagadoù, prévu le samedi 5 août 2023. Un repli à l’abri des intempéries est donc possible.

Mots clés: Festival Interceltique de Lorient, nuisances, difficultés de stationnement, foule, départ, vacances, bruit, politique culturelle, météo incertaine, championnat des bagadoù.

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour: