Rapinoe et Lavelle avec un temps de jeu limité pour commencer la Coupe du Monde féminine

0

Les coéquipières de Megan Rapinoe lui rendent un hommage émouvant avant sa dernière apparition en tant que professionnelle à la Coupe du Monde 2023

Les stars de l’équipe nationale féminine des États-Unis, Rose Lavelle et Megan Rapinoe, verront leurs minutes gérées au début de la Coupe du Monde féminine, tandis que Julie Ertz est entièrement apte à jouer, a déclaré l’entraîneur américain Vlatko Andonovski vendredi. « Rose a été vraiment bonne – elle s’est entraînée avec l’équipe pendant trois bonnes semaines, et avant cela, elle s’est entraînée avec nous de temps en temps », a déclaré Andonovski. « Elle est prête à jouer et nous ne lui imposerons pas beaucoup de minutes dès le début. Nous faciliterons tout au fur et à mesure que nous avançons. »

Andonovski a ajouté : « En ce qui concerne la gestion des minutes, Julie est à 100% et Megan est dans la même situation que Rose. Ses minutes vont probablement augmenter au fur et à mesure du tournoi. » Les trois joueuses ont manqué le match de préparation de l’USWNT le 9 juillet. À l’époque, Andonovski avait déclaré qu’Ertz était en avance sur Lavelle et Rapinoe, qui étaient « en phase de préparation ». « Elles sont en bonne santé, elles ont reçu l’autorisation médicale, et maintenant il s’agit simplement de les préparer physiquement à jouer des minutes », a déclaré Andonovski le 9 juillet. Andonovski a réitéré le même sentiment vendredi, en déclarant aux journalistes : « Elles sont prêtes à jouer – d’un point de vue médical, tout le monde est disponible. »

Lavelle s’est blessée au genou lors d’un match amical contre l’Irlande le 9 avril, et à l’époque, Andonovski l’a qualifiée de « petit coup » et l’a laissée de côté pour un match amical trois jours plus tard par « précaution ». Cependant, elle n’a pas joué pour son club ou son pays depuis. Rapinoe est absente depuis le 10 juin en raison d’une blessure au mollet qu’elle a subie lors d’un match avec son club, l’OL Reign. L’USWNT ouvrira sa Coupe du Monde féminine contre le Vietnam samedi (vendredi à 21h00 HE aux États-Unis) au stade Eden Park. Malgré le temps de jeu limité de certains joueurs, Andonovski a déclaré : « Tout le monde est en bonne santé et prêt à jouer. »

Les joueuses de l’USWNT prêtes pour la Coupe du Monde féminine malgré des minutes limitées

Alors que la Coupe du Monde féminine approche, l’entraîneur de l’équipe nationale féminine des États-Unis, Vlatko Andonovski, a annoncé que les stars de l’équipe, Rose Lavelle et Megan Rapinoe, verront leurs minutes gérées au début du tournoi. Andonovski a déclaré que Lavelle était prête à jouer, mais qu’il ne voulait pas lui imposer trop de minutes dès le début. Il a également souligné que les minutes de Rapinoe et de Julie Ertz augmenteraient au fur et à mesure du tournoi. Malgré leur temps de jeu limité, Andonovski a assuré que toutes les joueuses étaient en bonne santé et prêtes à jouer.

Lavelle s’est remise d’une blessure au genou qu’elle a subie lors d’un match amical en avril, tandis que Rapinoe est absente depuis juin en raison d’une blessure au mollet. Andonovski a déclaré que les deux joueuses étaient médicalement aptes à jouer et qu’il s’agissait maintenant de les préparer physiquement. L’équipe nationale féminine des États-Unis ouvrira sa Coupe du Monde féminine contre le Vietnam, et Andonovski est confiant dans la forme physique de son équipe malgré les minutes limit

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour: