Refus du don de Kamto: Bibou Nissack parle ‘de cruauté et d’inhumanité’ voici les détails

    0
    26

    Que fera le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) maintenant ? C’est la question qui se pose après le nouveau rebondissement enregistré le 30 avril 2020 dans ce qui est désormais considéré comme le feuilleton du bras de fer entre le gouvernement et le parti de Maurice Kamto autour de la lutte contre le COVID-19.

    L’opposant a fait un don constitué de 10 000 masques barrières, de 6 800 masques chirurgicaux et de 950 tests de dépistage. Un matériel remis à Christian Penda Ekoka, le président du comité de gestion du programme ‘‘Survie Cameroon Survival Initiative’’ (SCSI), initié par le leader du MRC pour la collecte des fonds dédiés au combat contre la pandémie.

    Mais le ministre de la Santé Publique, Malachie Manaouda, a refusé de réceptionner ce don, renvoyant le donateur chez le ministre de l’Administration Territoriale, qui a déjà interdit l’initiative Survie Cameroun.

    «La cruauté et l’inhumanité du régime illégitime de Yaoundé se décomplexent et s’affichent désormais au grand jour», a déclaré le porte-parole de Maurice Kamto, dans un communiqué publié à cet effet.

    «Le personnel médical Camerounais à qui était destiné l’essentiel de ce don humanitaire devra donc attendre, car pour sa hiérarchie publique il a visiblement tout ce qu’il faut pour affronter la pandémie. Il en est de même pour tous ces Camerounais n’ayant pu bénéficier de traitements opportuns faute de disponibilité de tests de dépistage du Covid-19. Leur sort semble ne pas intéresser ce régime cruel», se désole Olivier Bibou Nissack.


    SOURCE: https://bit.ly/2VFi7Qj

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here