Rentrée scolaire effective dans tout le Cameroun: RFI prend à contrepied le gouvernement

1

Dans un article publié ce lundi 5 septembre, Radio France International notait que plusieurs élèves de plusieurs localités, notamment dans le nord-ouest du pays, n’étaient pas en mesure d’aller à l’école.

« Les cours pour les élèves de la maternelle, du primaire et du secondaire ont repris officiellement ce lundi 5 septembre au niveau national. Une rentrée perturbée par la crise dans les deux régions à majorité anglophone du pays. Si dans certaines villes du Sud-Ouest, comme Buea, les élèves ont fait leur rentrée normalement, dans la région du Nord-Ouest, par exemple, beaucoup d’enfants n’ont pas pu retourner à l’école », écrit RFI.

« Dans plusieurs quartiers de Bamenda comme dans de nombreuses parties de la région du Nord-Ouest, les élèves sont restés chez eux lundi. Dans ces zones où les groupes armés sont actifs, chaque lundi est déclaré journée «ville fantôme». Ce confinement imposé, certains séparatistes veulent le prolonger toute la semaine, d’autres tout septembre. Tandis qu’une autre faction, l’Ambazonia Governing Council, appelle les familles à envoyer leurs enfants en classe à partir d’aujourd’hui, mais uniquement dans les écoles qui suivent les règles de son mouvement. Dans ces établissements, les livres d’histoire venus du système éducatif francophone sont interdits », ajoute la radio.

Rappelons que depuis octobre 2017, le Cameroun est enfermé dans un conflit meurtrier entre l’armée et les séparatistes des deux régions anglophones du nord-ouest et du sud-ouest. Les origines de ce conflit remontent à la colonisation de ce pays par les gouvernements français et britannique.

ref: camerounweb

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire