Home Actualité internationale La Russie organise un concert de la Journée de la Victoire pour les Russes estoniens de l’autre côté de la rivière.
Actualité internationale

La Russie organise un concert de la Journée de la Victoire pour les Russes estoniens de l’autre côté de la rivière.

After Estonia banned Soviet Victory Day celebrations, several hundred people in the Russian-speaking town of Narva watched celebrations across the river which separates it from Russia.

Des célébrations de la Victoire interdites en Estonie

Le 9 mai, jour de la Victoire soviétique, est un jour de célébration important pour la Russie. Cependant, depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie l’année dernière, les célébrations ont été interdites en Estonie, où les gouvernements des États baltes considèrent la victoire soviétique en 1945 comme une occupation brutale de leurs terres. Les monuments de guerre soviétiques ont été retirés de la ville de Narva, où des milliers de personnes se rassemblaient chaque année pour célébrer la Victoire.

Des célébrations de la Victoire de l’autre côté de la rivière

Malgré l’interdiction, plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées à Narva pour regarder les célébrations de l’autre côté de la rivière, en Russie. Un grand écran et une scène ont été installés près de la rivière, à 200 mètres de la promenade où les gens se sont rassemblés avec des jumelles et des fleurs pour applaudir la musique. Les célébrations ont été organisées par la Russie pour marquer la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe.

Des tensions entre la Russie et l’Estonie

Les gouvernements estoniens, comme ceux des autres États baltes, sont parmi les plus fervents partisans de l’Ukraine et les critiques de la Russie. Les rassemblements publics organisés ont été interdits en Estonie pendant le 9 mai, et l’affichage public de symboles patriotiques russes tels que le ruban orange et noir de Saint-Georges a été interdit avec une menace d’amende pouvant aller jusqu’à 1 200 euros. Les tensions entre la Russie et l’Estonie restent vives, avec des manifestations et des contre-manifestations organisées des deux côtés de la frontière.

Mots clés: Estonie, Russie, célébrations de la Victoire, Seconde Guerre mondiale, États baltes, Ukraine, occupation, interdiction, tensions, ruban de Saint-Georges.

A LIRE AUSSI ...

Chaos dans le tunnel de Barcelone : les festivités de Mbappé lors de la Ligue des champions

Les célébrations de Mbappé après la Ligue des champions ont causé le...

Sous haute surveillance au Vatican pour Pâques

Des célébrations de Pâques sous haute surveillance La fête chrétienne de Pâques,...

CAN 2023 : Le président Ouattara décore les Éléphants

Les Éléphants décorés par le président Ouattara Les célébrations de l’équipe de...

CAN 2023 : la conduite « déplorable » de certains journalistes suscite des discussions

Des comportements « déplorables » condamnés par l’Association internationale de la presse sportive L’Association...

[quads id=1]