Home Actualité internationale Savoie : un champignon interdit depuis longtemps a causé des dommages pendant près de trente ans – Closer
Actualité internationale

Savoie : un champignon interdit depuis longtemps a causé des dommages pendant près de trente ans – Closer

Après une enquête de longue haleine, une médecin a fait la découverte d’un lien entre un champignon et une maladie mortelle bien connue qui a bouleversé la vie de nombreuses personnes…

Une découverte glaçante

Après une enquête de longue haleine, une médecin a fait la découverte d’un lien entre un champignon et une maladie mortelle bien connue qui a bouleversé la vie de nombreuses personnes. Nos confrères de Ouest France ont récemment mis en lumière une affaire qui s’est déroulée sur plusieurs années, voire plusieurs décennies. Il s’agit de la déclaration, dans une région particulière, de nombreux cas d’une même maladie aussi rare que mortelle. La maladie de Charcot, ou sclérose latérale amyotrophique (SLA), a été détectée chez plusieurs personnes dans deux villages de montagnes au cours de ces dernières années. Surtout, elle est responsable de la mort d’au moins 14 personnes. Cela s’est déroulé dans les villages de Montchavin et Bellentre, en Savoie, où une tradition particulière a pu être mise en cause pour expliquer les clusters de maladie de Charcot : la cueillette d’un champignon toxique.

Une enquête de longue haleine

Malgré de premiers cas diagnostiqués en 1990, ce n’est qu’en 2021 qu’une étude est parue pour donner une explication, et ce grâce à quelques médecins qui ont cherché à comprendre l’inexplicable. Interrogée par Ouest France, la neurologue Emmeline Lagrange est revenue sur le parcours qui l’a menée à cette découverte. Il faut savoir avant tout que la maladie de Charcot, une pathologie neurodégénérative qui ne laisse que quelques années à vivre aux patients une fois diagnostiquée, touche en moyenne moins de 3 personnes sur 100 000 en France. Quand la Dr Lagrange a appelé la médecin traitante d’une patiente touchée par cette maladie, elle a donc été sous le choc en apprenant que cette médecin traitante d’un petit village de 1000 habitants avait déjà eu affaire à cette maladie pour trois autres patients. « Elle me disait que ce n’était pas possible, que ça ne pouvait pas recommencer » explique la Dr Lagrange.

La tradition de la cueillette de champignons mise en cause

Comment expliquer que dans deux villages proches de Savoie, autant de personnes aient été touchées par une maladie si rare ? C’est ce qui a poussé la neurologue à se lancer dans une enquête de longue haleine. Grâce à quelques collègues motivés et à l’aide d’un local atteint lui-aussi par la maladie de Charcot, des informations sont récoltées et des pistes sont explorées. L’hypothèse environnementale a rapidement été pointée du doigt mais les études sur l’eau, les activités industrielles ou encore les pratiques d’épandage n’ont rien donné. Ce n’est que plus tard, après un congrès de neurologie environnementale et le témoignage d’un habitant d’un des villages touchés, qu’une réponse est apparue. « Quand on est revenus dans le village, un très vieux monsieur nous a dit : ‘Maintenant, il faut qu’on vous le dise’. Il nous a expliqué que les gens mangeaient des gyromitres, comme une tradition » explique Emmeline Lagrange. Or le gyromitre, aussi appelé fausse morille, est un champignon toxique interdit à la vente et à la consommation depuis 1991. Le silence a régné de longues années sur la tradition de ces habitants avant d’être enfin brisé. « Il y a une culture du risque chez les cueilleurs de champignons » explique la neurologue avant de poursuivre : « On trouve encore des personnes qui s’échangent des recettes pour manger des gyromitres ».

Mots clés : maladie de Charcot, sclérose latérale amyotrophique, champignon toxique, enquête, neurologue, tradition, gyromitre, fausse morille, culture du risque, cueilleurs de champignons.

A LIRE AUSSI ...

Enquête sur le meurtre d’un opposant en Éthiopie

La commission des droits de l'homme en Éthiopie demande une enquête sur...

30 ans après : le Rwanda se souvient du génocide contre les Tutsis

Le président Kagame commémore les 30 ans du génocide rwandais, avec la...

« Commissaire corrompu : le scandale de Yaoundé »

Scandale à Yaoundé: le commissaire Mvogo Jean-Marie au cœur d’un violent conflit...

« Scandale au Sahara: le Maroc soupçonné de meurtres de civils par drones israéliens »

Le Maroc accusé d’utiliser des drones israéliens pour tuer des civils sahraouis...

[quads id=1]