Serail: voici l’ami de Beti Assomo qui risque de le couler

    0
    22

    L’un des Officiers supérieurs les plus intrigant, indiscipliné, colporteur de ragots, opportuniste de la marine nationale et des missions militaires auprès des postes diplomatiques du cameroun à l’étranger, le capitaine de fregate Essomba jean paul après avoir dit à qui veut l’ entendre qu il est proche du Ministre de La Défense , Beti Assomo.

    C’est ainsi qu’il a fait des propositions de mutation de certains officiers de l’armée camerounaise en 2018. Prenant soin à chaque fois d’y accoler des petites ventant les mérites de ses petits copains afin que ces derniers soient promues et collant des étiquettes à ceux qu’il souhaitait voir tomber.
    Dans ses propositions de mutation, il mutait le tout puissant colonel Fouda alors directeur de materiels interarmées DIRMACIA hors de la première région militaire interarmes RMIA1. Il mutait le capitaine de vaisseau BISSI MESSI actuel directeur du budget et des équipements à l’inspection générale des armées comme inspecteur des armées. Car dit il c’est lui qui a fait nomme le CV BISSI à ce poste de directeur mais à la fin il ne lui avait pas été pas reconnaissant.

    Dans le prolongement de ces manœuvres obscènes et obscures, Il affectait alors le colonel ESSOME actuel chef de bureau des essences des armées et de la gendarmerie comme adjoint terre à la 2e région militaire interarmees RMIA2 à douala pour aller attendre sa retraite. Essomba accusait Essome après d’avoir détourné d d’importance sommes d’argent aux essences en 2012, envoyant en exil un adjudant chef qui était son premier secrétaire.

    Le capitaine de fregate Essomba s’est récemment confié à un colonel de l‘armée de terre qu’il remplira les conditions d’accéder au grade de capitaine de vaisseau en janvier 2021 ce qui lui ouvra la porte de contre amiral. Il souligne d’ailleurs qu’il sera mieux placé dans la mesure où l’actuel chef d’Etat Marine Nationale, Mendoua Jean a été nommé sans aucun diplôme militaire.
    Mendoua est d’ailleurs dans des démêlés financiers au centre interrégionale de coordination de l’etat en mer CIC avec son complice ATONFACK actuel chef de la division de la communication du MINDEF. Une aubaine pour Essomba.
    Or ses collègues dans l’armée soulignent que c’est par trafic qu’il a obtenu sa formation dans une école de guerre en Tunisie. La Tunisie avait donné une place au Cameroun pour l’école de guerre. Lorsque l’information est arrivée au secrétariat militaire en 2018, Ngolo Ngomba, chef secrétariat militaire adjoint n’a pas rendu l’information publique pour l’ouvrir à la compétition mais a fait signer par le message de désignation d’Essomba comme candidat du Cameroun. Les autres officiers des armées eurent l’information sur une telle opportunité lorsque son nom fut rendu publique.

    C’est donc un fin manœuvrier qui bataille actuellement face à l’intrépide colonel Bindele. Lui qui a eu des sérieux problèmes à Paris avec tous ses chefs. A savoir les colonels mengue meyong, zembou et Evengane. Berlin s’annonce chaud.


    SOURCE: https://www.w24news.com

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here