Succession au gré à gré: un proche de Paul Biya écrit au MRC Voici les details

    0
    20

    Le Professeur Stéphane Ngwanza, Chargé de mission à la délégation permanente régionale du Comité central du RDPC du Littoral, accuse Christian Penda Ekoka, conseiller de Maurice Kamto président du MRC, de vouloir faire diversion face au débat sur la succession de gré à gré au sommet de l’Etat, soulevé par le principal opposant au Régime de Paul Biya.
    Dans le texte qu’il publie ce mardi 16 juin 2020 avec l’entête du RDPC, Le Professeur Stéphane Ngwanza rappelle que son camarade, Jacques Fame Ndongo, grande figure du parti au pouvoir, a posé dans une récente publication au président du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), sept questions liées à ses ambitions de devenir président de la République et à son soupçon d’une passation de pouvoir de gré à gré, que préparerait le régime en place depuis 38 ans.

    «Au lieu de répondre avec précision aux questions concernées, Monsieur Penda Ekoka fait de la diversion en parlant du gouvernement camerounais qui « n’a rien fait », ce qui est faux. Oublie-t-il tous les acquis du Renouveau», s’interroge le Chargé de mission à la délégation permanente régionale du Comité central du RDPC du Littoral. «La politique, c’est le parler-vrai et non le parler-faux», a-t-il conclu.

    Il est clair que les communicants du RDPC marquent à la culotte Maurice Kamto depuis que ce dernier et ses partisans contestent activement les résultats officiels de la présidentielle d’octobre 2018, qui ont consacré la réélection de Paul Biya.

    RDPC_Lettre_MRC


    SOURCE: https://www.w24news.com

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here