Télévision : Les urgences des Hôpitaux universitaires de Strasbourg au centre d’un épisode de « Complément d’enquête » ce jeudi soir.

0

Le magazine d’investigation de France 2, « Complément d’enquête », a consacré un numéro aux services d’urgences et aux Samu, notamment ceux des Hôpitaux universitaires de Strasbourg (Hus), où deux patients sont décédés aux urgences au cours de l’année 2022. Les décès ont été déclarés comme étant « inattendus » par les équipes et signalés à l’agence régionale de santé. Les familles ont porté plainte. Le reportage a mis en lumière les négligences, le manque de moyens, l’absence de formation et le surmenage des équipes. Le président de la République s’est engagé à désengorger tous les services d’urgence d’ici fin 2024.

Le reportage de France 2 a mis en évidence les défaillances du système des urgences et des Samu. Les équipes ont été confrontées à des situations dramatiques, notamment des patients morts faute d’avoir été pris en charge à temps ou parce que le Samu n’a pas jugé utile d’envoyer une ambulance. Le reportage a également montré le quotidien d’un médecin urgentiste qui a filmé son service pendant un mois. La direction de son établissement avait refusé les demandes de tournage.

Le syndicat Samu-urgences de France a lancé une enquête auprès des hôpitaux publics pour recenser le nombre de morts inattendus aux urgences. Le reportage de France 2 a mis en lumière les drames évitables qui détruisent des familles et alimentent régulièrement la polémique. Le ministre de la Santé encourage désormais tous les Français à composer le 15 avant de se déplacer à l’hôpital.

Mots clés : urgences, Samu, décès, négligences, manque de moyens, formation, surmenage, enquête, syndicat, ministre de la Santé.

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour: