Trafic d’influence : Chantal Biya citée dans une sale affaire au Port de Douala voici les details

    0
    34

    Des pratiques anormales sont recensées au Port de Douala. L’opérateur économique Boniface Natadjom Tene responsable des Etablissements COTRAN installés au port de Douala depuis 2001 fait objet d’une éviction par des hommes qui se prétendent proches de la première dame Chantal Biya. En complicité avec le directeur du port de Douala, ils fragilisent les activités économiques de l’entrepreneur avec des mises sous scellés réplétives et des actes de violence physique.

    Nestride Sorelle Yumga qui dit avoir rempli toutes ses obligations envers le port de Douala avait saisi le tribunal de première instance de Douala Bonanjo en 2017. La justice reconnait ses droits sur l’espèce mais ses détracteurs continuent par l’empêcher d’exercer ses activités commerciales. C’est ainsi qu’il saisit le ministre de la justice.

    Dans sa note adressée au ministre, Nestride Sorelle Yumga explique le mode opératoire de ses détracteurs. Le trafic d’influence est l’une des principales méthodes « Panza Panza et complices arguent à qui veulent les entendre qu’il est le chef traditionnel du DG et protégé du ministre Emmanuel Mbonde et de la première dame (…) Personne ne peut rien contre eux. Pour preuve, ils avaient illégalement mis sous scellé mon entreprise avec à l’intérieur 12 camions semi-remorques en 2017 durant 45 jours. Une plainte à cet effet avait été déposée à la Compagnie de Gendarmerie de Bonadjo », indique la lettre de Nestride Sorelle Yumga.

    Au-delà du trafic d’influence, les éléments qui se disent proches de Chantal Biya s’attachent les services des forces de l’ordre pour violenter le sieur Yumga et ses employés.

    « Panza Panza et son équipe on fait intrusion dans ma société en compagnie de leurs copains Gendarmes et Policiers, armés jusqu’aux dents, brutalisant et bastonnant sur leur passages mes employés », précise-t-il.

    Source: www.camerounweb.com

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here