Tribalisme d’Etat: Maurice Kamto, un génie qui fait bouger toutes les lignes voici comment

    0
    31

    Durant des années, cette peste forestière pourtant très bizarres mais se revendiquant comme des Seigneurs du Cameroun a fait du tribalisme chez eux une notion d’éducation civique qu’il fallait inculquer même aux enfants contre les allogènes de tout bord et surtout contre les Bamiléké et ce depuis l’accession d’un Bulu à la magistrature suprême.

    Ces villageois alcoolisés dans leurs cupidités traitaient les Camerounais chez eux comme certaines familles aisées traitent les pauvres lorsqu’ils arrivent chez eux… Donc pour eux, ils étaient des dieux, ceux qui ont le pouvoir, la race supérieure, les plus forts les plus riches les guerriers les soldats puisqu’on versait tous les enfants du village dans les corps armés et dans l’administration, fallait pas que les allogènes viennent diluer cette aisance.

    Les Bulu bénéficiants des grâces de l’administration, dans des bureaux climatisés, les bons de carburant, des frais de mission les surfacturations, facilité et du pillage des caisses de l’Etat, ont passé des décennies à traiter les autres de sales porcs, de race porcine, d’animaux surtout les Bamiléké étant donnée que ces pauvres enfants l’Ouest travaillaient, coulaient la sueur, se salissaient pour avoir de quoi manger et bâtir l’avenir de leurs progénitures car ils savaient que la grâce ne viendra de personne avec tout ce mépris et cette arrogance administrative mais de Dieu et de jour en jour on voit le résultat qui frise l’excellence et sur tous les plans.

    Les Bamiléké étaient soumis et respectueux mais jusque-là dans les années 90, ces mêmes Bulu par orgueil mépris méchanceté, sorcellerie, haine et arrogance pillaient, cassaient, volaient avec la complicité de leurs élites malhonnêtes, les Bamiléké, Bamoun et anglophones sous prétexte qu’ils ne soutenaient pas le Bulu président.

    Durant des décennies, que ce soit dans des concours, recrutements, la race des Seigneurs se privilégiait elle-même puisque c’est elle qui organisait au mépris total des Camerounais peut importer votre intelligence, votre talent et vos compétences, si tu ne fais pas partir du « Royaume des cieux », t’es out.

    Pour la race de ces seigneurs plutôt alcoolisés d’un autre genre, un opposant était un démon et ses militants, des mauvais esprits qui devraient subir des délivrances par une sorte de répression administrative : Les Bamiléké, les Anglos et les Wadjo en savent quelques choses.

    Quelques années plus tard, un intellectuel Bamiléké décide de se lancer en politique comme opposant et prend la tête de l’opposition pour la première fois dans l’histoire du Cameroun, sachant que les Bamiléké malgré qu’ils soient soumis et discrets sont rebelles de nature depuis la nuit des temps.

    Voilà Kamto dont son sourci n’est pas tellement de devenir président mais de voir les lignes bouger étant donné que les Bamiléké sont incontestablement riches et lui-même déjà est à l’abri des besoins. Donc rien ne peut justifier la déclaration des Bulu selon laquelle les Bamiléké veulent absolument leurs prendre le pouvoir de force alors que ce sont eux qui financent et qui tiennent le RDPC …Le RDPC n’a jamais perdu dans leurs régions. C’est paradoxal de prétendre vouloir quelque chose et son contraire.

    Maurice Kamto très très malin et très intelligent qu’il est a profité d’un élément historique au conseil constitutionnel retransmis en direct à la télévision nationale pour déshabiller les seigneurs à travers un exposé magistral. Kamto est un génie car les plus futés ont compris que KAMTO n’était pas là pour seulement réclamer une éventuelle victoire mais en a profité de sa présence pour définitivement faire perdre le sommeil à ces seigneurs et mettre les pendules à l’heure car depuis 2018 , presque tout est mobile, tout est en train de changer, les injustices disparaissent , les abus de pouvoir ont cessé, les plus intouchable ont été foudroyés, les ministre apprennent à connaitre leurs tâches, ça va dans tous les sens et nous voyons tous le résultat de l’intelligencia et du jeu de Maurice Kamto. Pourtant depuis des années, le chef de l’Etat se plaignait de l’inertie alors que sa part d’inertie semblait définitive. L’arrivée de ce génie a bougé toutes les lignes… Qu’il soit cohérent ou pas son but à travers chaque action est de fracasser une ligne nocive pour la nation Camerounaise. C’est l’homme le plus intelligent du Cameroun mais c’est plus tard que vous le saurez.

    Voilà ce qui a réveillé le peuple Camerounais en particulier les Non Bulu … Ce qui a donné l’occasion à d’autres d’apporter des réponses proportionnelles aux mépris et aux attaques des Seigneurs … Surpris comme des patrons qui voient leurs employés leurs répondre un matin avec la même arrogance et le même mépris , les Bulu naturellement bêtes qu’ils sont trouvent moyen de dire que c’est Kamto qui apporte le tribalisme.

    Le tribalisme n’a même pas encore commencé mais les Beti Bulu ont déjà tout montré à travers leurs intellectuels comme le professeur Owona Nguini et ses amis comme le Docteur Essomba , leurs CRTV et vison 4, dans leurs directs sur Facebook dans lesquels tous leurs quotidien c’est d’insulter les Bamiléké par contre, les Bamiléké ne sont pas encore au niveau de la démonstration de force et de la pratique réel du tribalisme anti Ekang à mondo vision car leurs milliardaires, les Docteurs, médecins, militaires, hommes d’affaires, architectes, tontines, associations, chefs traditionnels, élites, mouvements politique entre autres observent encore …En dehors de quelques jeunes sur Facebook qui leurs font goûter la sauce de la haine et de l’animosité .

    Ces mêmes odontoliens sont les premiers à crier partout que les Bamiléké sont d’une violence inouïe avec les mots les plus méprisants du système solaire.
    Aucun Bamiléké n’a encore fait un live sur la toile pour les décapiter sur parole mais ils ont déjà alerté la planète. La chance qu’ils ont, c’est que les Bamiléké sont montés très haut et se considère en tant que tel dans la discrétion et l’humilité mais tout à une limite car lorsqu’ils vous montreront leurs limites, ce sera la fin du Cameroun.

    Jusqu’ici, ils sont encore sous le prisme politique.


    SOURCE: https://bit.ly/2VFi7Qj

    QU’EN PENSEZ-VOUS?

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    [gs-fb-comments]

    [comment-form]

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]