Un journaliste de la jeune Afrique expulsé de la zone » Toute l’actualité, les gens d’Europe, d’Afrique, d’Amérique…

0

Le journaliste de l’hebdomadaire Jeune Afrique Benjamin Roger a été arrêté et expulsé le mardi 8 février 2022, quelques heures après son arrivée à Bamako, la capitale malienne.

Le nouveau dirigeant du Mali a informé les journalistes internationaux fin janvier 2022 qu’un nouveau processus de certification serait lancé. Cette accréditation est indispensable pour pouvoir mener des activités sur le territoire malien pour le compte des médias internationaux.

« Benjamin Roger est en possession d’un visa en cours de validité et n’a pas caché sa carrière de journaliste ni le fait qu’il est venu au Mali pour l’exercer en toute impartialité », explique la direction de Jeune Afrique.

Surprise, la direction des médias français a condamné les mesures prises contre son émissaire au Mali, les qualifiant de « déraisonnables et de violation de la liberté d’expression ».information

« La direction de Jeune Afrique condamne la décision des autorités maliennes de procéder à l’expulsion de son envoyé spécial, Benjamin Roger », a-t-elle déclaré dans un communiqué publié le mardi 8 février 2022.

Le conseil d’administration du magazine ajoute que Benjamin Roger « est arrivé à Bamako dans la soirée du 6 au 7 février et a été arrêté par la police à son hôtel le lundi 7 février, vers 11h00 et conduit sur un site d’information judiciaire, où il a été interrogé, puis au cours de son interrogatoire, la police de l’air et des frontières lui a dit qu’il devait être expulsé.

Depuis que Radio France Internationale (RFI) a retiré l’accréditation d’un journaliste en 2018, aucun journaliste des médias internationaux n’a été expulsé vers le Mali.

Source: DoingBuzz

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire