USA 2020: l’emploi, l’autre point noir de Donald Trump avec le coronavirus

    0
    26

    Si l’économie passe pour un point fort de Donald Trump aux yeux des Américains, les indicateurs ne plaident pas pour l’instant en sa faveur

    Avec la sécurité (46%), l’économie (48%) est un domaine où les Américains affichent encore un taux d’approbation supérieur à la moyenne (42%) lorsqu’on leur demande de juger l’action de Donald Trump. Dans ce domaine, difficile toutefois pour l’hôte de la Maison Blanche de jouer avec la réalité des chiffres. Les derniers indicateurs ne sont pas bons.

    Au deuxième trimestre de l’année, le produit intérieur brut américain a chuté de 31,7% par rapport au premier (-9,5% par rapport au deuxième trimestre 2019), dégringolade jamais enregistrée depuis 1958 (-10%). Surtout, la situation sur le marché du travail ne semble pas s’améliorer depuis le bond du taux de demandeurs d’emploi, à 10,2% de la population active en juillet.

    Le nombre d’Américains ayant fait une demande d’allocation chômage, la semaine dernière, s’est ainsi élevé à 1 million. C’est, certes, une légère amélioration par rapport à la semaine précédente (1,1 million) mais, selon le ministère du Travail, ils étaient plus de 14 millions à se trouver dans cette situation à la date du 8 août. On atteint même le chiffre de 27 millions de personnes, à la même date, en ajoutant tous les dispositifs d’allocation chômage, dont ceux créés spécialement pour compenser les effets de la pandémie.

    Ordre exécutif. Donald Trump a décidé de prolonger par décret les mécanismes d’aide aux demandeurs d’emploi (la somme a été toutefois ramenée de 600 dollars par semaine à une fourchette de 300 à 400 dollars). Mais aussi la réduction des taxes sur les salaires, la suspension des expulsions fédérales et l’allègement des prêts étudiants. Il s’est ainsi rallié l’opinion publique, alors que républicains et démocrates n’ont pas réussi à s’entendre sur le sujet au Congrès : 68% des personnes interrogées (90% parmi les électeurs républicains, 73% parmi les indépendants et 45% au sein des démocrates) ont approuvé sa décision d’agir par « ordre exécutif ».

    Si le président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, a annoncé jeudi qu’il était prêt à utiliser tous les instruments à sa disposition pour l’emploi, l’hôte de la Maison Blanche devra espérer des miracles sur le front du coronavirus. Les Etats-Unis devraient franchir dans les heures prochaines le seuil des 180000 morts, ce qui fait beaucoup pour une « simple grippette », comme Donald Trump qualifiait la Covid-19 à ses débuts. A noter que le nombre de cas d’infections quotidiennes est tombé de 73000 fin juillet à 44000 le 26 août, et que le taux de désapprobation du Président a suivi la même courbe, passant de 59% à 55%.

    Lire le journal numérique



    SOURCE: https://www.w24news.com

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here