Voici enfin les choses que vous ignorez sur Maurice Kamto

    0
    17

    La rédaction de Cameroun magazine, vous propose une liste non exhaustive des titres de Maurice Kamto extraite de son œuvre « La volonté de l’état en droit international », sortie en 2007 chez Martinus Nijhoff publishers.

    Maurice Kamto, né le 15 février 1954 à Bafoussam (Cameroun). Licencié en droit public, Université de Yaoundé (1979). Diplômé des hautes études internationales et d’études supérieures des Communautés européennes, Institut des hautes études internationales de Nice (1980).

    Diplômé d’études approfondies de droit public fondamental et diplômé d’études approfondies de droit international, faculté de droit de Nice (1980). Diplômé de l’Institut d’administration publique de Paris (1982).

    Doctorat d’Etat en droit et prix de thèse de la faculté de droit de Nice (1983). Prix de l’Académie des sciences d’outre-mer (1988). Agrégé des Facultés françaises de droit (1988). Doyen de la faculté des sciences juridiques et politiques de l’Université Yaoundé II (1999-2004).

    Avocat au barreau de Paris (depuis 1997). Chevalier des Palmes académiques du Conseil africain et malgache de l’enseignement supérieur (CAMES). Chevalier de l’ordre de la Valeur du Cameroun. Commandeur de l’ordre de la Valeur du Niger. Ministre délégué auprès du vice-premier ministre, ministre de la Justice, garde des Sceaux du Cameroun (depuis décembre 2004).

    Professeur successivement aux Universités de Yaoundé, de Ngadoundéré et, depuis 1994, à l’Université Yaoundé II. Professeur à l’Institut des relations internationales du Cameroun (IRIC) et à l’Ecole nationale d’administration et de magistrature.

    Professeur associé aux Universités de Douala, de Dschang, à l’Université catholique d’Afrique centrale (UCAC).

    Professeur invité aux Universités Bordeaux I (1990) ; de Limoges (1991-1994) ; de Nice (1992) ; de Dakar (1995) ; du Littoral (France, 1996) ; Paris II (Panthéon-Assas) (1998). Membre du jury du concours d’entrée de plusieurs institutions.

    Membre du jury du concours d’agrégation du CAMES, section droit politique et science politique, sessions de Cotonou et de Lomé (1995). Membre et premier secrétaire du Comité national des droits de l’homme et des libertés du Cameroun (CNDHL). Respectivement coagent, conseil et avocat du Cameroun, conseil et avocat de la République du Niger, conseil de la Guinée (Conakry) devant la Cour internationale de Justice.

    Nommé coarbitre à la Cour d’arbitrage de la Chambre de commerce internationale (CCI) de Paris. Conseil et avocat du Cameroun devant les tribunaux camerounais et le tribunal arbitral du CIRDI. Désigné conseil de la société SCEMAR devant la Cour d’arbitrage de la CCI (1994). Cosultant auprès de la Société nationale d’investissement (SNI) en 1986 dans l’affaire Etat du Cameroun (SNI) c. Kloner, soumise à l’arbitrage du CIRDI.

    Expert ou consultant auprès de plusieurs organisations internationales. Membre de la commission mixte Cameroun-Nigeria-Nations Unies pour la mise en œuvre de l’arrêt de la CIJ du 10 octobre 2002 dans l’affaire de la Frontière terrestre et maritime entre le Cameroun et le Nigeria.

    Membre et conseiller juridique de la délégation camerounaise à la conférence diplomatique de Rome pour la création de la Cour pénale internationale (membre du comité de rédaction de la conférence) (juillet 1998). Fondateur et directeur du Centre d’études, de recherche et de documentation en droit international et sur l’environnement (CERDIE) (ONG) (1980).

    Fondateur et responsable du Centre d’études et de recherche en droit international et communautaire (CERDIC) de l’Université Yaoundé II (2000). Fondateur et codirecteur de la Revue juridique africaine (1988). Codirecteur de la Revue de législation et de jurisprudence camerounaises (1989-1994). Fondateur et directeur de la revue Lex Lata (1994).

    Fondateur de la Revue africaine des sciences juridiques (2000) et de la Revue africaine d’études politiques et stratégiques (2001) de l’Université Yaoundé II.


    SOURCE : https://www.w24news.com/voici-enfin-les-choses-que-vous-ignorez-sur-maurice-kamto/?remotepost=30534

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here