Voici l’état de santé actuel de Bernadette Mebe Ngo’o atteinte du Covid-19

    0
    28

    L’épouse de l’ex Mindef est effectivement libre, bien que sous contrôle judiciaire, ce, en dépit du démenti fait par son avocat il y a quelques jours. Sans doute les « ruminants » étaient en avance dans les tractations de coulisse.

    Selon une information puisée à bonne source, Bernadette Mebe Ngo’o l’épouse de l’ancien membre du gouvernement Alain Edgard Mebe Ngo’o a recouvré sa liberté, après plus d’une année passée dans les geôles de la prison de Kondengui. Cette fois-ci il ne s’agit pas d’une simple rumeur susceptible de controverse. Il convient cependant de revenir sur cette rumeur aujourd’hui vrai.

    Selon la folle rumeur qui a fait le tour de la toile, le 20 Mai 2020, elle avait été libérée sous contrôle judiciaire, avec interdiction de sortir de la ville de Yaoundé. Cependant, d’après son conseil Me Félicité, avocat au barreau de Paris, dans une mise au point publiée par Mediapart le jeudi 21 Mai, disait en substance que ses informations sont fausses.

    L’avocate avait fait savoir que sa cliente a été diagnostiquée d’une fièvre typhoïde, et le médecin a estimé qu’elle présentait des symptômes suspects du Covid-19. Le 25 Avril elle a été conduit en urgence à l’hôpital de Yaoundé. Maître Félicité Esther, poursuit ce mis au point en indiquant que le 26 Avril dernier Bernadette Mebe Ngo’o a été déclarée positive au Covid-19 et directement pris en charge, et le 11 Mai dernier elle est déclarée négative, son confinement va se passer au même endroit. Le 22 Mai jour de son rendez-vous à l’hôpital, contre toute attente, une escouade lourdement armée est allé la sortir manu militari de son confinement à l’hôpital Central, et ce malgré l’opposition farouche du personnel médical et hospitalier. De retour à la prison centrale de Kondengui il lui a été prescrit d’observer la distanciation par rapport aux autres détenus, toute chose qui était impossible au regard de la promiscuité de la population carcérale. Sa cellule abrite d’ailleurs 15 femme. Pour Me Félicité Esther, sa cliente a subi un traitement inhumain et sa détention est en violation des droits de l’homme.

    Tout est bien qui finit bien ! cette dame avait besoin d’un vrai confinement. Rappelons qu’elle est poursuivi dans le cadre de l’Opération épervier tout comme son époux Alain Edgard Mebe Ngo’o. Elle est accusée des faits présumés de détournement des deniers publics. Et c’est depuis le 11 Mars 2019 qu’elle est en détention à la prison centrale de Yaoundé.

    Source: 237online.com

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here