Voici pourquoi Célestin Djamen et Me Ndocki font front commun contre Maurice Kamto, leur président

    0
    19

    Célestin Djamen, bien critiqué lui aussi par certains militants du MRC pour ses positions tranchées vis-à-vis du parti, vient ainsi au secours de Me Ndocki.

    En effet, la vice-présidente du directoire des femmes du MRC, Me Michelle Ndocki, a reçu de nombreux messages de haine, pour avoir indiqué dans une sortie que la page de l’élection présidentielle 2018 doit être tournée. Autrement dit, le MRC doit se passer de son fameux « hold-up électoral » pour laisser la place à la construction Nationale.

    En réaction aux piques jetées sur Me Michelle Ndocki, Célestin Djamen écrit : « Le premier des Droits de l’Homme, avec le droit à la Vie, c’est la liberté de penser et nul n’a le droit de la restreindre. Michèle N’DOCKY, comme tous les militants d’autres chapelles, n’a pas besoin d’être défendue, (elle est avocate et donc…).Mais elle a le droit de penser et d’écrire librement ».

    Voici le texte intégral de Célestin Djamen, secrétaire national du MRC, en charge des Droits de l’Homme et de la gouvernance.

    Le premier des Droits de l’Homme, avec le droit à la Vie, c’est la liberté de penser et nul n’a le droit de la restreindre. Michèle N’DOCKY, comme tous les militants d’autres chapelles, n’a pas besoin d’être défendue, (elle est avocate et donc…).Mais elle a le droit de de penser et d’écrire librement.

    La République, c’est d’abord un état d’esprit, un mode de vie fondé sur des valeurs que la Société a librement choisi de se doter. La République implique des valeurs de tolérance et surtout de respect de la diversité des opinions, du respect de l’autre dans sa singularité.

    L’acte de penser consiste parfois dans notre pays à nous exposer, hélas aux hurlements de tout acabit et de toute nature des individus dévergondés par par le fanatisme et la pensée de brousse.

    L’urgence de la pensée devrait nous inviter cordialement à faire prévaloir le débat, par nature contradictoire, sur la Pensée unique.

    On ne gagne rien à hurler avec les loups comme dans une meute, il faut chérir la liberté et se battre toujours et encore pour les LIBERTES FONDAMENTALES, c’est quand même le défi que la Renaissance s’est jurée de relever dans son projet de société. Qui peut prétendre remporter une compétition mondiale s’il est incapable de remporter un championnat sous régional?

    Quel groupe peut prétendre instaurer la DEMOCRATIE, la vraie, sur le plan national, s’il est incapable de l’implémenter en interne?

    J’invite donc mes compatriotes, de quelque bord politique qu’ils soient à respecter la diversité d’opinion, l’argumentation par l’insulte est pire que l’argumentation par l’absurde. Les insulteurs ataviques nous renseignent, hélas, que la liberté s’arrête ou commence l’ignorance. Il est vraiment temps de se déconfiner les esprits à défaut de faire son propre examen de conscience.

    Tout le monde a droit, dans une stricte discipline et dans un esprit constructif, à la parole, sans subir les coups de boutoir abruptes et d’ailleurs inféconds des « émeutiers » si peu nombreux mais si bruyants.

    Source: 237actu.com

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here